> 


BAROMONTRES DÉCEMBRE 2012 : Le Baromontres des tendances météo de l'horlogerie

Les hommes, les marques et les faits de décembre 2012, scannés en direct par les barorécepteurs du Quotidien des Montres. Un classement en dix coups de projecteur sur les évolutions capricieuses de la météo horlogère pour le coeur de cet automne 2012, où l'actualité a retenu son souffle...  ◀▶ BAROMONTRES DÉCEMBRE 2012Chant du cygne ou péan d'imploration, cette fin d'année 2012 ? ••• Décembre reste traditionnellement un mois "calme", ne serait-ce que parce qu'il est amputé par les sacro-saintes "vacances horlogères" de fin d'année : 2012 n'aura …


Les hommes, les marques et les faits de décembre 2012, scannés en direct par les barorécepteurs du Quotidien des Montres.

Un classement en dix coups de projecteur sur les évolutions capricieuses de la météo horlogère pour le coeur de cet automne 2012, où l'actualité a retenu son souffle...

 
◀▶ BAROMONTRES DÉCEMBRE 2012
Chant du cygne ou péan d'imploration, cette fin d'année 2012 ?
 
••• Décembre reste traditionnellement un mois "calme", ne serait-ce que parce qu'il est amputé par les sacro-saintes "vacances horlogères" de fin d'année : 2012 n'aura pas le moins du monde troublé cette "trêve des confiseurs", qui voit l'année horlogère battre des records historiques pour ce qui concerne ses statistiques d'exportations, les résultats de ses grandes marques (intégrées ou non dans un groupe) et les incertitudes des managers aux commandes, qui savent quelle page ils viennent de tourner sans trop comprendre celle qui s'ouvre à présent. L'actualité des marques, des montres et de ceux qui les font n'en a pas moins multiplié les pressions et les initiatives...
 
 
 
 
GRAND BEAU
(par ordre alphabétique et sans idée de classement)
 
1) GUILLAUME BROCHARD ET DENNIS CHAN (Qeelin)
••• Les deux créateurs de la première maison de haute joaillerie franco-chinoise ont parfaitement négocié leur adossement au groupe PPR, qui va leur offrir les moyens d'un développement international en accéléré. Ex-CEO d'Ebel (époque LVMH), Guillaume Brochard prend une forme de revanche sur le passé, tandis que Dennis Chan s'apprête à initier les barons du groupe PPR aux subtilités de la culture chinoise. Un mariage qui ne fait que des heureux – sauf chez les concurrents, désormais confrontés à un compétiteur émergent qui maîtrise la règle du jeu des deux côtés (révélation Business Montres du 10 décembre)...
 
2) MAXIMILIAN BÜSSER (MB&F – avec un F pour vrais Friends)
••• On prend les mêmes et on recommence ? Habitué des hautes pressions de ce Baromontres, Maximilian Büsser n'est plus vraiment un perdreau de l'année, puisque sa marque fêtera en 2013 ses neuf années d'existence. Non content de rafler deux prix au récent Grand Prix d'Horlogerie de Genève (prix du Public et prix de la montre Homme pour sa LM1), il a confirmé sa vocation de rebelle avec le lancement de sa "Machine" n° 5, rebaptisée On the Road Again pour mieux affirmer son héritage seventies et ses emprunts aux plus amusantes montres "casquette" de l'époque (Business Montres du 4 décembre et vidéo du 4 décembre)...
 
3) DÉMOGRAPHIE HORLOGÈRE (nouvelles marques 2012)
••• L'année s'est terminée avec 104 nouvelles marques enregistrées dans notre décompte de la génération 2012. C'est sans doute un record dans l'histoire de l'horlogerie, alors même qu'il est probable que bon nombre d'entrants sur le marché sont passés au-dessous de notre radar, qui n'a, par exemple, à peu près rien capté de ce qui se passe sur le continent grand-chinois. Même s'il est probable que 80 % de ces nouvelles références ne survivront pas dans le "couloir de la mort" [celui de deuxième à la troisième année d'existence], une sélection darwinienne permettra aux meilleures propositions de survivre et de réenchanter l'offre horlogère. Qui s'en plaindra ?
 
4) « GEN’VOIS STAÏLE » (hymne officiel officieux du SIHH 2013)
••• L'humoriste genevois Laurent Nicolet a su résumer en quelques phrases son excellente connaissance du sujet : il existe bien un « Gen'vois Staïle », dans un style Gangnam qui devrait enflammer les soirées du SIHH 2013, dont on peut parier que cette ritournelle deviendra vite l'hymne officiel. Pour ceux qui auraient oublié le refrain : ne pas manquer la vidéo ci-dessus. Pour ceux qui auraient des problèmes de traduction : voir notre tentative de décodage (Business Montres du 22 décembre)...
 
5) GIAN RICCARDO MARINI (Rolex)
••• En signant un accord de partenariat "historique" avec le championnat de F1, le président de Rolex reprend la main sur un terrain automobile un peu délaissé ces dernières années. Il redonne à la manufacture un espace stratégique de grande ampleur, qui va permettre à la marque de retremper sa légitimité mécanique au plus haut niveau tout en lui offrant, sur de nombreux marchés, une ouverture privilégiée sur une nouvelle génération d'amateurs aspirationnels (révélation Business Montres du 5 décembre et analyse du 6 décembre). Serait-ce l'aube d'une nouvelle renaissance pour Rolex ?
 
 
 
VARIABLE
(par ordre alphabétique et sans idée de classement)
 
6) DOMINIQUE FLÉCHON (La conquête du temps)
••• L'historien de référence de la Fondation de la haute horlogerie n'a pas trouvé grâce aux yeux des historiens anglais, qui avaient déjà sévérement taclé Jean-Claude Sabrier (également étrillé par les chercheurs allemands) pour son Histoire de la montre automatique (Business Montres du 29 octobre). Cette fois, c'est Jonathan Betts, un des historiens de l'horlogerie les plus réputés dans le monde, qui pointe du doigt la légèreté de certains passages de La Conquête du temps concernant le XVIIIe siècle (Business Montres du 12 décembre). Cette querelle Sarton-Perrelet est décidément une tunique de Nessus qui colle à la peau des compilateurs contemporains – du moins de ceux qui refusent encore les évidences (voir le tableau synoptique de Joseph Flores au sujet des premières montres automatiques : Business Montres du 19 décembre)...
 
7) SOTHEBY'S (département Montres)
••• Les ventes se suivent, mais ne se ressemblent pas forcément pour le département Montres de Sotheby's, qui alterne les brillants succès (comme la vente de la collection personnelle de George Daniels) et les prestations moins convaincantes (comme la vente de New York), même si elles sont ponctuées de coups d'éclat : ici, l'arbre de deux lots-phares (la Patek Philippe réf. 2512) et la pendule "sympathique" du duc d'Orléans, rachetée par le musée Patek Philippe) cache une forêt de résultats plutôt médiocres (analyse Business Montres du 5 décembre). Le détail des ventes serait encore plus cruel en tenant compte des fluctuations monétaires dollars-euros-francs suisses ! On ne distingue toujours pas la vision qui soude cette équipe autour de Tim Bourne et de Geoffroy Ader, ni l'ambition qui pourrait faire renaître la confiance chez les collectionneurs...
 
8) TOURBILLON (complication mécanique)
••• Même s'il ne fait plus recette sur le plan commercial, le tourbillon impressionne toujours les néo-collectionneurs débutants. Pourtant, trois voix des plus autorisées dans le domaine de l'horlogerie mécanique ont des doutes au sujet de la légitimité. Les archives de Business Montres nous ont permis ce mois-ci de relire les avis de François-Paul Journe ("Il y a des coups de pied au cul qui se perdent", Business Montres du 1er décembre), de Vianney Halter ("Le tourbillon serait-il une fausse bonne idée ?": Business Montres du 4 décembre) et de Vincent Calabrese ("Le tourbillon n'apporte strictement rien à la marche de la montre" : Business Montres du 8 décembre). À la place des marchands de tourbillons, on se ferait du souci...
 
 
 
AVIS DE TEMPÊTE
(par ordre alphabétique et sans idée de classement)
 
9) DE GRISOGONO
••• Quatre CEO en cinq ans, ça commence à faire beaucoup ! En rendant son tablier avant la fin de l'année, Nicolas Abboud se rend à des "raisons familiales" qui ne masquent cependant pas un réel problème managérial : les nouveaux actionnaires (angolais) de la manufacture de haute joaillerie genevoise ont-ils les moyens de leurs ambitions ? Financièrement, c'est évident, mais ça l'est sans doute moins sur le plan stratégique, compte tenu des contraintes de temps qui sont imposées par les usages du métier et les caprices du calendrier (révélation Business Montres du 7 décembre et explications de Fawaz Gruosi le 8 décembre)...
 
10) MAYAGEDDON (21 décembre 2012)
••• Fini, terminé, cette apocalypse maya, on n'en parlera plus et c'est tout aussi bien : on va maintenant passer aux choses sérieuses et aux mini-apocalypses qui se préparent dans les économies développées (la crise rampante en Europe, le crash larvé aux Etats-Unis, etc.) aussi bien que sur les marchés émergents (l'hystérie anti-luxe en Chine, l'effondrement brésilien, etc.) du fait de l'interconnexion des économies. À suivre...
 
 
 
••• RAPPEL (année 2012) •••
 
••• Le précédent Baromontres novembre 2012 de Business Montres (1er décembre 2012) :
GRAND BEAU • Jean-Christophe Babin (TAG Heuer) • Aurel Bacs (Christie's) • Alain Faust et Catherine Faust-Tobiasse (Belles Montres) • Guy Lucas de Peslouan (photographe) • Michele Sofisti (Sowind-PPR) • Côme de Valbray (Valbray)
VARIABLE • Grand Prix d'Horlogerie de Genève • Xi Jinping (Chine) • Laurent Katz et Philippe Spruch (Péquignet)
AVIS DE TEMPÊTE • Suisse Tourisme
 
••• Le précédent Baromontres octobre 2012 de Business Montres (1er novembre 2012) :
LEGENDES DU TEMPS • Dominique Baron • Alain Chung
GRAND BEAU • Jean-Frédéric Dufour et Felix Baumgartner (Zenith) • Manuel Emch (RJ-Romain Jerome) • Edouard Meyland et son équipe (Celsius X VI II) • Gilbert Vacheron (120 secondes)
VARIABLE • François Candolfi (MCT) • Stephen Urquhart (Omega) • Statistiques d'exportations horlogères (Suisse)
AVIS DE TEMPÊTE • Breitling
 
••• Le précédent Baromontres septembre 2012 de Business Montres (1er octobre 2012) :
GRAND BEAU • Felix Baumgartner et Martin Frei (Urwerk) • Georges-Henri Meylan (MELB) • Thierry Nataf (Slyde) • Carlos Rosillo (Bell & Ross)
VARIABLE • Bernard Arnault (LVMH) • Marc Guten (Vacheron Constantin) • Tourneau (premier réseau de distribution américain)
AVIS DE TEMPÊTE • Jean-Claude Sabrier (historien) • Philippe Spruch et Laurent Katz (Péquignet) • Nouveaux investisseurs anonymes chez H. Moser & Cie
 
••• Le précédent Baromontres été 2012 de Business Montres (1er septembre 2012) :
DANS LES LÉGENDES DU TEMPS • Neil Armstrong (premier homme sur la Lune)
GRAND BEAU • Jean-Christophe Babin (TAG Heuer) • Alexandre David (MB&F) • Steven Haefeli (Harry Winston) • Richard Mille (Richard Mille)
VARIABLE • Wolfgang Sickenberg (ex-Audemars Piguet) • Philippe Spruch et Laurent Katz (Péquignet)
AVIS DE TEMPÊTE • Comco (Suisse) • H. Moser & Cie • Swatch Group
 
••• Le précédent Baromontres juin 2012 de Business Montres (3 juillet 2012) :
GRAND BEAU • Felix Baumgartner et Maximilian Büsser (C3H5N3O9 • André Collard et Olivier Saenger (EPHJ-EPMT) • Manuel Emch (RJ-Romain Jerome) • Emile Péquignet (créateur de Péquignet) • André et Anthony Saunier (AJS Production) • Tina Zegg (Zegg & Cerlati)
VARIABLE • Ikepod • Statistiques horlogères • Zhang Yuping (Hengdeli)
AVIS DE TEMPÊTE • Le quotient intellectuel digital de l'horlogerie (IQ Index L2) 
 
••• Le précédent Baromontres mai 2012 de Business Montres (2 juin 2012) :
GRAND BEAU • Aurel Bacs (Christie's) • François-Henry Bennahmias (Audemars Piguet) • Pierre-Yves Schmid (Lausannetec) • Gilbert Vacheron (120 secondes)
VARIABLE • David Cypers (Anonimo) • Laurence Graff (Graff) • Grand Prix d'Horlogerie de Genève (GPHG) • François Hollande (République française) • Poinçon de Genève (Timelab)
AVIS DE TEMPÊTE • Tim Bourne et Geoffroy Ader (Sotheby's)
 
••• Le précédent Baromontres avril 2012 de Business Montres (7 mai 2012) :
GRAND BEAU • Anticythère (exposition d’Athènes) • Maximilian Büsser (MB&F) • Philippe Dufour (Philippe Dufour) • Luxury Connected (plate-forme Internet) • Poissons d’avril (Business Montres) • Worldtempus ((Caroline Buechler et François-Xavier Mousin)
VARIABLE • « Business Montres » (Médiafacture d’informations horlogères depuis 2004) • Alain Silberstein (Alain Silberstein)
AVIS DE TEMPÊTE • Didier Leibundgut (Péquignet) • Médias politiques (inculture horlogère en campagne électorale)
 
••• Le précédent Baromontres mars 2012 de Business Montres (3 avril 2012) :
 GRAND BEAU (10 d'un coup !) • Jean-Christophe Babin (TAG Heuer) • Antonio Calce (Corum) • Eric Giroud (Badollet) • Fawaz Gruosi (De Grisogono) • Georges Henri Meylan (Hautlence) • Frédéric de Narp (Harry Winston) • Michel Pitteloud (Graff) • Stanislas de Quercize (Van Cleef & Arpels-Cartier) • Sylvie Ritter (Baselworld) • Philippe Tournaire (Tournaire)
 
••• Le précédent Baromontres février 2012 de Business Montres (4 mars 2012) :
GRAND BEAU • Christophe Claret (Christophe Claret) • Polyanna Chu (Sincere) • Xavier Dietlin (Dietlin) • Jan Edöcs (Consalve) • Karsten Frasdorf/Christian Gütermann (Heritage Watch Manufactory) • Bruno Moutarlier (Harry Winston) • Robert Pferdmenges (Badollet)
VARIABLE • Vivianne et Jérôme De Witt (DeWitt)
AVIS DE TEMPÊTE • Oliver Ebstein (Chronoswiss) • « Swiss Made »
 
••• Le précédent Baromontres janvier 2012 de Business Montres (31 janvier 2012) :
GRAND BEAU • Busola Akomolede et Bobo Anibaba ([email protected]) • Dominique Baron (émailleuse d’art) • Jean-Christophe Babin (TAG Heuer) • « Le Garde-temps, naissance d’une montre » (Greubel Forsey) • Bernard Fornas (Cartier) • Jean-Marc Wiederrecht (Agenhor)
VARIABLE • Ralph Lauren
AVIS DE TEMPÊTE • 30 000 mouvements « clones ETA » • Chronoswiss • Geneva Time Exhibition
 
••• Le précédent Baromontres décembre 2011 de Business Montres (2 janvier 2012) :
GRAND BEAU • Estelle Fallet (Musée d’art et d’histoire, Genève) • Denis Flageollet, David Zanetta et Pierre Jacques (De Bethune) • Nick Hayek (Swatch Group) • Vincent Perriard (HYT) • « Swiss Watch & Luxury Magazine » (éditions Axel Springer)
VARIABLE • Les 88 nouvelles marques nées en 2011 • Jean-Claude Biver (Hublot) • La guerre des hyper-hautes fréquences • Michele Sofisti (Sowind)
AVIS DE TEMPÊTE • Les rumeurs horlogères...
 
 
 
 LES PAGES BAROMONTRES LES PLUS RÉCENTES...
Partagez cet article :

Restez informé !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez nos dernières infos directement dans votre boite de réception ! Nous n'utiliserons pas vos données personnelles à des fins commerciales et vous pourrez vous désabonner n'importe quand d'un simple clic.

Newsletter