> 

REPÉRAGES #80-2022 (accès libre)
Sept montres qui ne se contentent des sanglots longs des violons de l’automne

2021, année de bonnes (et de moins bonnes) surprises dans les nouveautés lancées par les marques – lesquelles résistent tant bien que mal aux défis de la crise sanitaire. Voici une présentation des montres du second semestre 2021, racontées du point de vue des marques et commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » horlogères. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de savoir ce qui circule sur les marchés. « Quand on aime, on ne compte pas » : ce sera donc une montre par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : Casio G-Shock, Cvstos, Delma, MB&F, Mido, Musée international d’horlogerie et S. Craft…


MB&F Legacy Machine n° 1 Longhorn 

Alors qu’on pensait que tout était  fini, MB&F a décidé de proposer aux enchères l’un des premiers prototypes de la Legacy Machine No.1 (LM1), afin de célébrer le 10e anniversaire de la collection. Cette pièce unique remonte à la naissance de la série LM1 lancée en 2011 ; série qui prenait fin en 2017 avec la Final Edition limitée à 18 exemplaires, permettant ainsi à l’équipe MB&F d’explorer d’autres voies créatives. Toutes les éditions LM1 ayant été vendues, il ne restait qu’une possibilité pour commémorer cet important anniversaire : utiliser un des prototypes d’origine. Cette pièce historique ne représente pas seulement une part significative de l’histoire de MB&F, elle illustre un fait rare car la marque ne produit presque jamais de pièces uniques et celles qui existent sont d’autant plus recherchées. Cette LM1 « Longhorn » s’inscrit dans la continuité du prototype de la HM4 Thunderbolt qui, lui aussi, a marqué un 10e anniversaire, celui de la collection HM4 (en 2020) ; il a fait l’objet d’une vente privée à l'un des collectionneurs les plus enthousiastes de la marque. Pour rendre cette deuxième vente de prototype plus juste pour tous les aficionados de MB&F, le fondateur Maximilian Büsser a décidé de la proposer aux enchères, lors de la vente organisée le 7 novembre (2021) à Genève par Phillips in Association with Bacs & Russo – et de reverser une part significative du montant à Save the Rhino International. La LM1 Longhorn fait référence aux cornes, un des principaux éléments de l’habillage d’une montre. En 2009-2010, lors des premières discussions sur le design de la LM1, l’idée des longues cornes a été abordée mais elle posait le problème de l’emplacement de la barrette d’attache du bracelet – tout près du boîtier ou à l’extrémité des cornes ? En fonction de la taille des poignets, les deux options pouvaient engendrer un mauvais ajustement. Max Büsser et le designer Eric Giroud ont donc opté pour des cornes plus courtes. Néanmoins, Max a toujours gardé à l’esprit l’idée des longues cornes : « Durant l’une de nos récentes séances de brainstorming, j’ai soudain eu l’idée de percer deux trous de fixation de la barrette dans chaque corne – l’un à l’extrémité, l’autre plus près du boîtier – et d’offrir au client la possibilité de faire son choix. Je ne sais pas pourquoi je n’y avais pas pensé dix ans plus tôt ! » 

La grande majorité des LM1 a été produite en or blanc ou rose, en platine et en titane. Pour la LM1 Longhorn, le boîtier est en acier : auparavant, il n’y en a eu que 18, pour la LM1 Final Edition de 2017. La LM1 Longhorn est associée à une platine rhodiée et, pour la toute première fois dans l’histoire de la collection, à des sous-cadrans noir brillant au lieu des modèles signature laqués blancs. Avec les aiguilles bleuies, la combinaison de couleurs est encore plus originale. L’arche à laquelle est suspendu le balancier volant caractéristique est de dernière génération. Elle aussi empruntée à l’édition finale, elle a une forme plus organique que celle des versions « tour Eiffel » précédentes. Lancée en 2001, la LM1 rendait hommage aux grands innovateurs de l’histoire de l’horlogerie, à travers son balancier central monumental, son mouvement aux finitions exceptionnelles, ses deux zones horaires complètement indépendantes, son indicateur de réserve de marche vertical exclusif et son boîtier particulièrement élégant. Elle n’en était pas moins une authentique machine tridimensionnelle MB&F. La LM1 témoigne de l'immense talent de ses créateurs, les MB&F Friends que sont Jean-François Mojon de Chronode et Kari Voutilainen. Les côtes de Genève, les chatons polis à l’extrême et les ponts anglés à la perfection, y compris les angles rentrants expressément dessinés (qui ne peuvent être finis qu’à la main), mettent en exergue la qualité irréprochable des finitions du mouvement. Ce dernier arbore les noms des deux créateurs ainsi que la mention « Prototype », preuve qu’il s’agit d’une montre unique. Pour rendre la vente de ce deuxième prototype ouverte à tous les aficionados de la marque, MB&F a décidé de mettre la pièce aux enchères, lors de la vente organisée le 7 novembre (2021) à Genève par Phillips in Association with Bacs & Russo – et de reverser une part importante de la vente à une organisation de charité. C’est pendant une session de brainstorming interne qu’est venue l’idée de lier le nom de la LM1 « Longhorn » à une espèce en danger de disparition, connue pour sa longue corne : le rhinocéros. MB&F a choisi Save the Rhino International (SRI), une organisation basée à Londres œuvrant pour la protection des cinq espèces de rhinocéros en Afrique et en Asie. En s’opposant à leur chasse et à la perte de leur habitat naturel, SRI espère retirer le rhinocéros de la liste des espèces en voie de disparition. La pièce unique LM1 Longhorn sera vendue aux enchères, par Phillips in Association with Bacs & Russo, le dimanche 7 novembre (2021), le lendemain de la vente Only Watch où MB&F présentera une autre pièce unique, la HM10 Panda.

S. CRAFT Red Devil

Limitée à 15 pièces, individuellement numérotée, la nouvelle S.Craft « Red Devil » est une montre squelette dont le mouvement est logé dans un boîtier en saphir de couleur rouge. La montre dispose d’un boîtier entièrement en saphir d’un diamètre de 40 mm qui a été soigneusement usiné à partir d’un seul bloc de saphir de couleur rouge. Il est presque entièrement résistant aux rayures et le processus par lequel il est transformé en boîtier de montre fini est extrêmement compliqué. Pour les horlogers, créer un boîtier à partir d’un bloc de saphir est un véritable défi technique. Le cœur de cette montre Suisse est le mouvement ETA 2892-A2 à remontage automatique que nous avons squelettisé, qui possède une réserve de marche typique d’environ 50 heures et est sans nul doute, l’un des mouvements les plus fiables de l’industrie horlogère. Il en va de même pour la masse oscillante qui est découpée comme le reste du mouvement ce qui permet une vision claire des roues et des pignons en interaction. Le mouvement est positionné sous le cadran, lui aussi, squelettisé affichant des indexes noirs pour les heures ainsi que la minuterie qui est aussi noire. De même que pour la S.Craft « Transparency N°1 » et la S.Craft « Green Flow » , le bracelet n’a volontairement pas été fait avec des peaux d’espèces en voie de disparition ou exotiques mais en utilisant du cuir de vachette pleine fleur avec un motif gaufré style crocodile. Le bracelet est également doté de barrettes à ressort « clique-rapide » afin que le bracelet puisse être facilement changé sans outil, un second bracelet de couleur noire est disponible dans l’étui avec chaque montre ainsi qu’une loupe permettant de mieux voir tous les détails, sous n’importe quel angle le mouvement squelettisé. La nouvelle montre S.Craft « Red Devil » est disponible au prix de CHF 15 015.15 qui inclus aussi une garantie internationale de 5 ans.

DELMA Commander 2021

Delma élargit sa célèbre collection Commander avec l'introduction de deux nouveaux modèles à grande date et de nouvelles couleurs de cadran pour les trois aiguilles et les chronographes. Les nouveaux formats renforcent le caractère audacieux de la série tout en redéfinissant une montre de pilote classique. Comme les premiers pionniers du vol, la collection Aero a toujours été audacieuse et industrieuse. En décembre 1903, les frères Wright ont combiné leur talent naturel pour l'ingénierie avec l'expérience de la possession d'une presse à imprimer et d'un magasin de vélos pour inventer, assembler et faire voler la première machine pneumatique motorisée au monde. Le succès des jeunes inventeurs s'est accompagné d'une fascination internationale pour l'aviation. Motivée par la nouvelle nécessité pour les pilotes d'avoir un chronomètre visible d'un seul coup d'œil, la montre-bracelet s'est imposée presque simultanément comme un outil essentiel pour les aviateurs et un accessoire de mode pour ceux qui aspiraient à voir le monde. Ces premiers garde-temps ont été conçus pour être robustes et pragmatiques, mais le design résultant a donné une catégorie sans âge dans les montres-bracelets qui serait infiniment recherchée. Le boîtier sans fioritures mais élégant de la nouvelle Commander incarne la simplicité et la force par excellence d'une montre de pilote professionnel avec une couronne ou des poussoirs proéminents pour une manipulation facile avec des gants. Les chiffres arabes audacieux sont clairement présentés à côté des aiguilles lumineuses des heures et des minutes et une aiguille des secondes rouge frappante rend la lisibilité sans effort, même dans l'obscurité. Toutes les commandes à cadran noir, y compris les éditions limitées à grande date, sont mates pour une clarté extrême. L'ajout d'options de cadran brossé soleil bleu marine et vert monté sur un bracelet en acier inoxydable dégage une apparence plus formelle pour les aviateurs d'élite et les explorateurs intrépides. Les nouveaux modèles grande date et chronographe sont accentués par des détails rouges sur le triangle à index zéro tandis que les modèles originaux et nouveaux à trois aiguilles mettent en valeur la date avec une flèche rouge et un fond blanc contrastant. Les modèles à grande date sont animés par un mouvement ETA 2892A2 avec un module Jaquet 3512 Big Date avec sa réserve de marche de 50 heures suffisante pour voler à travers le monde. Le format et l'esprit des nouveaux Commanders restent fidèles aux premiers modèles Aero de Delma, inspirés par la période révolutionnaire de la découverte du vol. La nouvelle grande date et les nouveaux cadrans présentent des garde-temps pratiques à contraste élevé avec un style sans effort et élèvent la collection vers de nouveaux sommets.

MIDO Ocean Star Decompression Timer 1961

Après l’énorme succès d’une première réédition 2020 de l’Ocean Star Skin Diver Watch de 1961, Mido propose une nouvelle version très attendue de son Ocean Star Decompression Timer 1961. Boîtier poli de 40.5mm, échelle multicolore des paliers de décompression, verre saphir de type « glassbox » ou encore lunette tournante, les codes forts du modèle d’époque – parmi les plus recherchés chez Mido par les collectionneurs – reprennent vie. Encore plus proche de l’original, le cadran de la nouvelle Ocean Star Decompression Timer 1961 se teinte de blanc argenté et sa lunette de bleu turquoise, pour une irrésistible et rafraichissante allure vintage. L’excellent Calibre 80 dote ce modèle aussi rétro que moderne d’une redoutable réserve de marche allant jusqu’à 80 heures. Pour les fins esthètes, trois bracelets facilement interchangeables – tressé en acier poli, en textile bleu turquoise et en cuir patiné – permettent de varier les plaisirs au porter de cette Ocean Star hors du commun, limitée à 1961 exemplaires.  Au point le plus méridional d’Europe, une construction architecturale à l’épreuve des tempêtes veille sur le Détroit de Gibraltar, sans jamais faillir depuis 1841 : le phare Europa Point. Entre Océan Atlantique et Mer Méditerranée, sur la mer souvent houleuse, les marins se repèrent à son puissant faisceau lumineux. Créée par Mido en 1944, la collection Ocean Star se caractérise par sa fiabilité, tout comme ce monument construit pour guider les hommes en toute sécurité vers de nouvelles conquêtes maritimes Particulièrement appréciée par les collectionneurs, l’Ocean Star Skin Diver Watch de 1961 symbolise toute une époque, marquée par l’essor de la plongée sportive – cette activité étant jusqu’alors surtout pratiquée par des professionnels. Pour faciliter les calculs avant et pendant une immersion, le modèle original affichait les temps de décompression à 6 mètres sous la surface. Les temps se lisaient très facilement sur des cercles de couleurs contrastées : jaune pour une profondeur de plongée de 25 à 29 mètres, vert pour 30 à 34 mètres, rose pour 35 à 39 mètres et bleu pour 40 à 44 mètres. Avant la plongée, il suffisait de positionner l’aiguille des minutes à 12 heures, puis de lire les informations sur la tabelle lors de l’immersion. La lunette tournante permettait de décompter un temps de plongée ou de décompression.

En hommage au modèle d’époque, Mido reprend les couleurs vives de la tabelle d’origine sur le cadran blanc argenté de la nouvelle Ocean Star Decompression Timer 1961 – un clin d’œil esthétique en aucun cas destiné à remplacer les règles et instruments modernes de plongée. Les profondeurs sont indiquées à 12 heures, en mètres et en pieds. Du Super-Luminova rend visibles dans les profondeurs les aiguilles diamantées des heures et des minutes, ainsi que les index polis. Le logo Mido d’origine se retrouve en applique polie sur le blanc argenté du cadran, ainsi que gravé sur le fond, la couronne et les fermoirs des bracelets. Un verre de type « glassbox », décliné en version moderne avec du saphir – plus luxueux et moins sujet aux rayures –, renforce le côté vintage de l’Ocean Star Decompression Timer 1961. Pour plus d’éclat, la boîte ronde de 40.5mm est façonnée dans la solidité de l’acier inoxydable ainsi que polie. À 12 heures, un grand point de Super-LumiNova® nature se pose en point de repère sur la lunette bleu turquoise, cannelée et à rotation unidirectionnelle. Symbole de l’expertise de l’horloger Suisse en matière d’étanchéité, l’étoile de mer Mido est gravée sur le fond en acier inox, au côté du numéro de série de chaque pièce. La couronne et le fond vissés augmentent encore la résistance de la montre, étanche jusqu’à 200 mètres (20 bars / 660 ft), tandis que le Calibre 80 lui offre une autonomie exceptionnelle allant jusqu’à 80 heures. Proposée dans un écrin spécial avec certificat d’édition limitée, chacune des 1961 pièces est accompagnée de trois élégants bracelets : polyvalent en acier poli tressé, plus classique avec un cuir patiné et sportif en version textile bleu turquoise, marqué de points de couture aux couleurs de la tabelle. Un système par ergot permet un changement rapide et facile. Avec l’Ocean Star Decompression Timer 1961 de Mido, passionnés et collectionneurs peuvent plonger dans l’esprit exaltant des premières plongées sportives des sixties.

CASIO G-Shock GMW-B5000PB

G-Shock lance sa dernière nouveauté, la GMW-B5000PB qui fait désormais partie de la ligne 5000 de montres entièrement en métal au cadran carré inspirées de la toute première G-Shock. Elle présente également un placage ionique (IP) violet et bleu-gris. Le modèle GMW-B5000PB-6ER est basé sur la montre GMW-B5000D, qui reproduit la forme de la toute première G-Shock, à la différence que celle-ci est en métal. La finition IP violette et bleu-gris, une nouvelle approche des concepts CMF [les concepts CMF intègrent la couleur, le matériau et la finition], s'inspire de la beauté de Tokyo au crépuscule, lorsque la lumière et l'obscurité interagissent. La lunette et le bracelet présentent une nouvelle teinte de plaçage ionique violet obtenue en réglant la chrominance et la luminance, ainsi qu'un IP bleu-gris profond et sophistiqué. Avec à une saturation plutôt douce et une finition de type hairline, la montre évoque l'image du crépuscule de Tokyo dans un design totalement intégré. Le cadran de la montre est orné d'éclats orange et bleu clair qui rappellent les lumières de la ville s'illuminant au coucher du soleil. La lunette et le bracelet ont une finition miroir, qui met en valeur la texture du métal tout en soulignant l'interaction de la lumière multispectrale. Le modèle GMW-B5000PB-6ER ne se contente pas de recevoir des signaux d'étalonnage de l'heure par ondes radio ; il est également équipé de fonctions Mobile Link qui peuvent être jumelées via Bluetooth® à un smartphone pour accéder aux serveurs de temps Internet et garantir une heure exacte. Des fonctionnalités telles que les alarmes et l'heure universelle peuvent être facilement réglées à partir d'un smartphone jumelé. De plus, les rappels utiles et la fonction de recherche du téléphone en font une montre très utile.

MUSÉE INTERNATIONAL D’HORLOGERIE Montre MIH Gaïa

Le 19 septembre 2019, lors de la remise du 25e Prix Gaïa, le MIH lançait la montre MIH Gaïa, synthèse de l'esprit des lieux qui l'a vu naître. Originale dans sa forme et son affichage, elle s’inspire de l’architecture du musée, alliant enchevêtrement de courbes et de lignes droites. Son cadran bombé rappelle la forme sphérique du trophée du Prix Gaïa. Dans l’idée de rompre avec la tradition de l’affichage analogique sans affecter la simplicité de lecture, les heures et les minutes ne sont pas indiquées par des aiguilles, mais par deux disques. Enfin, le dos de la montre cache un secret : la masse oscillante de remontage sur laquelle est gravé le nom du musée. Cette première version dotée d'un cadran bleu et produite en série limitée de 200 exemplaires a bénéficié, dès sa mise en souscription, d'un soutien extraordinaire de la presse spécialisée et des collectionneurs qui l'élèvent au rang d'icône horlogère. Encouragé dans sa démarche par ce succès, le MIH poursuit l'expérience en créant une série non limitée d'un noir profond, dont les 75 premières pièces permettront la restauration du Tellurium de François Ducommun. Construite au début du XIXe siècle, cette pièce rare et emblématique du musée et des savoir-faire horlogers de La Chaux-de-Fonds, possède un mécanisme astronomique constitué de la Terre et de la Lune évoluant autour du Soleil. Le cabinet cylindrique en bronze doré est orné de guirlandes de roses, de feuilles et de rubans. Un médaillon ovale, peint sur émail, représentant une allégorie de l’Astronomie apparaît sous le cadran en émail blanc à chiffres romains. La boîte est surmontée du planétaire et d’un cercle en argent comportant les indications astronomiques suivantes: quantièmes, mois, années bissextiles, âge et phases de la Lune. Les signes du zodiaque sont représentés dans des médaillons peints sur émail. Le mouvement de l’horloge possède un échappement à ancre à recul et une sonnerie des heures et quarts. La montre MIH Gaïa II est produite grâce à l’étroite collaboration d’artisans et d’entreprises chaux-de- fonniers, tous experts dans leur domaine et reconnus mondialement pour la qualité de leur travail. L’atelier XJC a imaginé le design ; Sellita lui a insufflé la vie avec son mouvement ; Singer a façonné son cadran ; Stila lui a offert une boîte sur mesure ; Brasport l’a habillée d’un bracelet de cuir ; Cornu & Cie a réalisé la boucle et le Laboratoire Dubois a contribué à sa fiabilité par l’application d’une batterie de tests. En partenariat avec le MIH et les artisans de son atelier de restauration en horlogerie ancienne, chacun de ces experts a redoublé d’efforts afin de créer une montre esthétique et performante résolument unique. Le prix de vente de cette montre made in La Chaux-de-Fonds est de CHF 2 900.-. Bien que non limitée, seuls 75 exemplaires de cette série II seront commercialisés à la boutique MIH et sur le site www.montremih.ch dans un premier temps, de quoi permettre la restauration du Tellurium. Livraison prévue entre novembre 2021 et le premier trimestre 2022.

CVSTOS Re-Belle Moon

Reflet d’un art horloger signé Cvstos, la collection Re-Belle est une dédicace à la femme. Cette ligne, au caractère affirmé, allie le charme féminin à la technicité et dévoile sa dernière création : la Re-Belle Moon, une montre-bijou en édition limitée, qui prête un visage poétique au temps qui passe. Expression d’un raffinement esthétique, la Re-Belle Moon réussit à combiner classicisme et modernité. Galbé et de forme tonneau, le boîtier épouse le poignet sans rupture aucune. Magnifique de proportion, ses lignes voluptueuses sont accentuées par la scintillante présence d’un serti neige, véritable signature stylistique de Cvstos. Cette harmonie des formes, associée aux pierres précieuses, se transforme en un écrin ouvert sur un choix de cadrans issus du savoir-faire des artisans les plus talentueux. Paré de nacre blanc aux reflets irisés, ou d’aventurine bleu nocturne, le cadran exprime une richesse décorative particulièrement contemporaine. Ce raffinement des matières est renforcé par des index diamants qui jalonnent et illuminent chacune des heures de la Re-Belle Moon. Généreusement dimensionnée et placé au cœur du cadran, la lune, majestueuse, est enserrée dans un anneau délicatement mis en valeur par l’éclat lumineux de son sertissage. Placé à 6 heures, le quantième à guichet vient compléter cet équilibre subtil qui se situe au croisement de la tradition horlogère la plus pure et la joaillerie fine. A travers le fond ouvert de la Re-Belle Moon, apparait le calibre CVS 882. Avec une réserve de marche de 38 heures, ce mouvement mécanique à remontage automatique rythme le passage du temps à 28'800 alternances par heure. Etanche jusqu’à 100 mètres de profondeur, la Re-Belle Moon est munie d’une couronne, vissée et sertie, qui permet de procéder au réglage de toutes les fonctions de ce garde-temps. Irrésistiblement féminine, la Re-Belle Moon se décline en acier ou en or rose 5N, avec des exécutions serties de diamants étincelants ou de saphirs aux couleurs chatoyantes. Elle s’épanouit sur un bracelet en alligator avec boucle ardillon ou, dotée, dans sa version plus sportive, d’un bracelet en caoutchouc blanc rehaussé de maillons sertis qui mettent en avant sa féminité. Ce modèle en édition limitée à 50 exemplaires en acier et 50 en or rose 5N, célèbre la femme du 21e siècle et crée l’enchantement.


Partagez cet article :

Restez informé !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez nos dernières infos directement dans votre boite de réception ! Nous n'utiliserons pas vos données personnelles à des fins commerciales et vous pourrez vous désabonner n'importe quand d'un simple clic.

Newsletter