> 

REPÉRAGES #95-2022 (accès libre)
Sept montres qui vont vous épater par la diversité de leurs expressions

2021, année de bonnes (et de moins bonnes) surprises dans les nouveautés lancées par les marques – lesquelles résistent tant bien que mal aux défis de la crise sanitaire. Voici une présentation des montres du second semestre 2021, racontées du point de vue des marques et commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » horlogères. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de savoir ce qui circule sur les marchés. « Quand on aime, on ne compte pas » : ce sera donc une montre par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : Alpina, ArtyA, Bell & Ross, Breguet, MB&F x Bvlgari, Swatch et Zenith…


ARTYA Chronographe Son of Gears

Qualité et authenticité avant quantité : la marque ArtyA est synonyme de concepts de haute qualité, d'innovation, de créativité et d'avant-garde. Ce magnifique chronographe est ici magnifié par le travail sur le mouvement qui le rend si unique. Le cadran a été complètement affiné pour proposer un incroyable chronographe squelette. Le but d'un squelette est de révéler le mouvement, la fonction et la beauté mécanique dans toute leur splendeur. Mais cela nécessite de la lumière. Quelle meilleure source de lumière pourrait-il y avoir que celle qui nous a donné la vie - le soleil? Une fois de plus, ArtyA réconcilie les extrêmes et ouvre une nouvelle voie créative, combinant un mouvement de chronographe revêtu du minimum absolu avec toute la chaleur d'un corps céleste vivifiant. Uniquement disponible en pièces uniques 1/1 : des versions avec un chronographe entièrement squeletté pour accentuer la profondeur de la montre et donner un côté plus technique à la pièce. Ou version avec un demi-squelette, pour donner plus de couleur à la montre et la rendre un peu plus pop…

BELL & ROSS BR 05 Skeleton Gold

Bell & Ross réinvente les codes esthétiques de l’horlogerie contemporaine avec le lancement de la BR 01, une montre distinctive et singulière directement inspirée des instruments de bord. Un boîtier carré, un cadran rond et une vis dans chacun des quatre coins... plus qu’un concept original, le design utilitaire de cette montre a révolutionné les codes horlogers traditionnels. Au fil des années, ce garde-temps intemporel a continué à évoluer sans oublier ses origines et son identité. Étant depuis lors la référence ultime en matière d’horlogerie aéronautique, Bell & Ross a présenté - en 2019 - une montre instrument pour les explorateurs urbains : la BR 05. La BR 05 appartient à la famille des montres à bracelet intégré : le bracelet fusionne avec le boîtier pour ne faire qu’un. Depuis son lancement, la BR 05 s’est déjà parée d’or à plusieurs reprises, que ce soit dans une version or et acier, ou en associant or et bleu profond. Cette année, tel un lingot, la BR 05 s’habille entièrement d’or rose pour sublimer le poignet de son propriétaire. Pour amplifier ce côté précieux, c’est dans sa ligne « montre squelette » que Bell & Ross a choisi d’incarner ce nouveau modèle. Lorsque la BR 05 Skeleton se pare d’or, son mécanisme devient un joyau logé au cœur de son précieux design.

Les amoureux de la belle mécanique seront séduits par cette édition limitée à 99 pièces. L’aspect monobloc de cette pièce est accentué par l’utilisation de l’or. Au total, 155 grammes d’or composent la nouvelle BR 05 Skeleton Gold. Son cadran transparent présente des index appliqués dorés en or rose 18 ct et forme une fenêtre à travers laquelle on peut admirer le mouvement squelette plaqué or rose 18 ct. Les aiguilles squelettées des heures et des minutes sont également dorées à l’or rose 18 ct. Pour une parfaite lisibilité de jour comme de nuit, le Super-LumiNova® blanc des index et des aiguilles contraste élégamment avec l’or du cadran. Pour souligner la sophistication du mécanisme et de son fonctionnement, les ingénieurs de Bell & Ross ont découpé le pont et la platine dans un style graphique et épuré. La BR 05 Skeleton Gold est équipée d’un mécanisme BR-CAL.322, remonté par une masse oscillante 360° plaquée à l’or rose 18 ct, celle-ci est ajourée pour mettre en valeur le mouvement squelette dessiné par Bell & Ross. Le logo de la Maison est quant à lui métallisé sur le fond saphir. Cette montre de 40 mm, faite de surfaces et d’angles, permet au bracelet de s’adapter parfaitement à tous les poignets. Équipée d’un bracelet en or rose 18 ct poli-satiné elle devient un véritable bijou de masculinité, tandis que le bracelet en caoutchouc noir donnera à ce garde-temps un look sportif. Tel un lingot d’or doté d’un cœur mécanique, la BR 05 Skeleton Gold est un précieux bijou de style et de savoir-faire.

SWATCH x PEANUTS Collection

Snoopy, Charlie Brown, Woodstock, et le reste du gang s'invitent sur les montres Swatch ! Faites le plein d'ondes positives avec la nouvelle collaboration Swatch X Peanuts. Les personnages emblématiques de Charles M. Schulz réveillent notre imagination en nous faisant revivre les plus grands moments de la bande dessinée Peanuts. Nostalgie garantie au poignet ! Avec près de 18,000 B.D., Peanuts est l'une des bandes dessinées les plus populaires dans le monde et une référence de la culture pop. Les histoires de Schulz mélangent les tracas de l'enfance au réalisme des adultes pour inspirer les générations avec Snoopy, Charlie Brown et Woodstock. Tout le monde peut s'identifier à l'un de ces personnages attachants et c'est là tout son succès! Swatch s'est amusé à plonger dans l'univers du gang Peanuts et à créer 6 designs visant à célébrer notre joyeuse bande d'amis. Les montres hautes en couleurs débordent de personnalité collant à l'ADN de la marque, mais c'est l'attention au détail qui rend cette collaboration très spéciale. Des références spécifiques à la bande dessinée sont révélées en y regardant de plus près comme la balle et le gant de baseball sur les aiguilles du modèle First Base. Le boitier et le verre sont en matériaux biosourcés tandis que le bracelet en silicone possède un passant estampillé du logo Peanuts. Chaque montre est vendue dans un packaging spécial et les collectionneurs qui souhaitent s'offrir la collection entière recevront un cadre sur-mesure pour les exposer chez eux.

BREGUET Classique tourbillon extra-plat Anniversaire 5365

Le 26 juin 1801, ou le 7 Messidor an IX selon le calendrier républicain alors en vigueur en France, Abraham- Louis Breguet se voit attribuer, à Paris, un brevet pour sa « montre compensant toutes les inégalités qui peuvent se trouver dans le balancier et dans le ressort-spiral ». Cette invention, c’est le « Tourbillon », tel que Breguet l’a lui- même nommé selon les usages de l’époque en référence aux systèmes astronomiques. Exactement 220 ans plus tard, la Manufacture éponyme rend hommage à cette invention qui a ouvert à la Haute Horlogerie un nouvel univers de précision, de stabilité et d’élégance, avec la Breguet Classique Tourbillon Extra-Plat Anniversaire 5365. Réalisée à seulement 35 exemplaires, comme le nombre de montres à Tourbillon réalisé du vivant d’A.-L. Breguet, la pièce est un vibrant hommage à l’esthétique séculaire comme au génie visionnaire du grand horloger. Dans une démarche d’authenticité, Breguet a conçu un garde-temps sobre et élégant qui réaffirme les codes de la Maison tels qu’établis par son fondateur. Il en va ainsi des différents motifs de guillochage qui habillent le cadran réalisé en or. Devenu l’une des signatures esthétiques de Breguet, le guillochage possède également des propriétés horlogères bien particulières. En offrant des surfaces aux aspérités finement travaillées, il permet de capturer la lumière de multiples façons, de la plus grande clarté jusqu’à un rendu plus mat. La lumière ainsi saisie permet de mieux délimiter les différentes zones de lecture du cadran. Les surfaces guillochées sont également mieux protégées des affres du temps que les surfaces polies, trop brillantes et sujettes à la corrosion et aux rayures. Enfin, les surfaces guillochées offrent le relief nécessaire à la capture des micro-poussières qui, il y a plus de deux siècles, pouvaient venir dégrader les performances chronométriques des premières montres de poche.

Au fil de son histoire, Breguet a affiné la diversité de son guillochage comme sa préférence pour certains motifs. Il en va ainsi du « clou de Paris ». Il occupe toute la partie centrale de la pièce. Réalisé à la main avec un burin diamant, il se dessine par un entrelacs de lignes gravées et croisées avec un pas de seulement d’une finition matte. Celle-ci favorise la lecture des heures et minutes, indiquées grâce aux deux aiguilles centrales en acier bleui « à pomme excentrée évidée », aujourd’hui dites « aiguilles Breguet ». En périphérie, la pièce est décorée d’un motif « grain d’orge » cher à la manufacture. Côté fond, la masse oscillante en platine est guillochée d’un motif à vagues. Pour cette pièce anniversaire, Breguet a doté sa référence 5365 d’un Tourbillon 60 secondes, visible entre 4h et 6h, dont l’un des axes indique la seconde. Les plus avisés en remarqueront deux singularités. La première : son pont supérieur, également réalisé en acier bleui – une finition inédite pour un Tourbillon de la collection Classique. La seconde : le cartouche apposé au-dessus du Tourbillon, portant la mention du « Brevet N°157 », en référence au numéro de brevet que se vit attribuer A.-L. Breguet pour son invention, il y a tout juste 220 ans. On retrouve cet hommage côté fond, avec la gravure « Anniversaire 1801 – 2021 » sur le barillet, la mention « Brevet N°157 Du 7 Messidor An IX » sur le pont inférieur du Tourbillon, aux côtés du numéro individuel de chaque pièce. Toutes ces mentions sont gravées à la main, tout comme la signature « Breguet » apposée sur la masse oscillante périphérique. Sur le côté droit du mouvement figure enfin une fidèle reproduction de l’authentique planche aquarelle qu’A.-L. Breguet déposa en 1801 pour sa demande de brevet de régulateur à Tourbillon, il y a tout juste 220 ans. L’ensemble prend place au sein d’un boîtier de 41 mm en or rose.

ZENITH Defy Double tourbillon saphir

Voici une nouvelle expression de la haute horlogerie selon Zenith. La Manufacture a repensé deux de ses mouvements les plus extraordinaires dans une architecture et des techniques de finition contemporaines que l'on peut admirer à travers des boîtes saphir lumineuses et transparentes. À l'instar de Georges-Favre Jacot qui a nommé sa manufacture d’après le plus haut point d’un astre dans le ciel, les horlogers et les designers de Zenith ont cherché l'inspiration pour ces créations de haute horlogerie les plus grandioses et les plus ingénieuses dans l'univers infini, bien au-delà de notre horizon. Zenith a réinterprété deux de ses calibres de haute horlogerie les plus avant-gardistes d'une manière qui ne pouvait être pleinement admirée qu'à travers la transparence d'une boîte saphir. Ces deux créations mettent en avant l'esthétique futuriste et évocatrice propre à Zenith, en utilisant des méthodes de décoration nouvelles et inédites pour un résultat exceptionnel. Tout d'abord, tous les composants du mouvement sont traités en PVD bleu. Les inscriptions ainsi que des éléments décoratifs tels que des étoiles miniatures sont ensuite soigneusement gravés sur les ponts, après quoi les bords chanfreinés des ponts font l’objet d’une finition minutieuse avec un PVD couleur rhodium. Cette dernière technique a été spécialement développée pour offrir un contraste saisissant et ajoute encore plus de relief à un mouvement déjà très complexe et à la forme futuriste. Encadrés par des boîtiers en saphir totalement transparents, les mouvements brillent de leur propre lumière – et sous tous les angles. Pour cette nouvelle exécution du chronographe à tourbillon le plus rapide du monde, équipé de deux tourbillons indépendants effectuant des tours en 60 secondes pour le tourbillon de la montre et en 5 secondes pour le tourbillon du chronographe, Zenith a porté son esthétique évocatrice de "ciel étoilé" à de nouvelles hauteurs cosmiques avec le garde-temps Defy 21 Tourbillon Sapphire, clin d'œil à l'univers et à l'exploration spatiale. Clairement visible à travers le boîtier cristallin, l'exceptionnel mouvement chronographe du Defy 21 Double Tourbillon est doté d’une esthétique sidérale et futuriste. La platine principale du mouvement est revêtue d’un traitement PVD d'un bleu saisissant et, pour la première fois pour Zenith, certains des ponts situés sur le cadran sont gravés d'étoiles, telle une galaxie lointaine de micromécanique en mouvement perpétuel. Incarnant l’apogée de la précision, le chronographe au 1/000e de seconde se déplace à une vitesse incroyable, mis en valeur par une toile de fond immobile et étoilée.

ALPINA Startimer Pilot Heritage Manufacture

Fondée en 1883, Alpina est une manufacture tournée vers l’avenir mais qui, ponctuellement, s’autorise une incursion au cœur de son patrimoine.  Avec près de 140 ans de collections innovantes et autant de modèles qui ont marqué leur temps, son héritage devient une source d’inspiration au fond de laquelle se nichent quelques pépites méconnues. Aujourd’hui, la Maison met l’accent sur l’une de ses particularités les plus rares. Son nom : « bumper movement ». Ce n’est pas une montre, ce n’est pas un design ni un cadran, il s’agit bien là d’un type de calibre. Singulier par son remontage atypique, il donne naissance au 6ème mouvement manufacture d’Alpina. Reprenant les codes de son ainé, celui-ci anime la nouvelle Startimer Pilot Heritage, éditée en deux versions à 188 exemplaires chacune. Le « bumper movement » a été utilisé par Alpina dans les années 50. Il est aujourd’hui extrêmement rare, quasiment impossible à trouver. Il s’agit d’un mouvement dont la masse oscillante tourne non pas à 360°, comme un rotor contemporain, mais à 120°. De part et d’autre de sa course, un petit ressort : il a pour fonction de renvoyer la masse en sens opposé, et donc de favoriser le remontage du mouvement. Une idée simple et efficace mais qui s’est progressivement effacée au profit du rotor à 360°, devenant ainsi un type de mouvement rare et recherché des collectionneurs. Aujourd’hui, Alpina s’est inspiré de cet atypique remontage pour concevoir son sixième mouvement Manufacture. Il bat au sein de la nouvelle Startimer Pilot Heritage Manufacture, une pièce de prestige dont le fond transparent permet d’admirer ses particularités. Ce mouvement, baptisé AL-709, est une création contemporaine, précise et robuste, mais qui reprend les codes de son ainé, le « bumper ». Alpina a en effet dessiné son élément clé, le rotor, dans l’esprit de celui des années 50. La masse oscillante de la Startimer Pilot Heritage Manufacture et celle du « bumper » d’époque sont parentes, partageant la même géométrie, la même inspiration à deux détails près… La version d’époque tournant à 120°, celle d’aujourd’hui effectue une rotation de 330°. Les ressorts de forme traditionnelle, initialement utilisés, ont été remplacés par une lame afin de gagner en amplitude de rotation. Pour honorer le design de son nouveau mouvement, Alpina a choisi le boîtier de sa collection Startimer Pilot Heritage. De forme coussin, elle est la combinaison parfaite d’un rond dans un carré aux arêtes délicatement arrondies, soulignées par une carrure alternant les surfaces polies et satinées. Le calibre AL-709 en épouse chaque contour, en marque de respect des traditions horlogères. Selon l’ancien usage, calibre et boîtier doivent en effet adopter exactement le même profil (tradition des mouvements dits « de forme »). Fond et forme fusionnent. Le cœur battant de la montre ne fait plus qu’un avec le délicat coussin qui épouse le contour du poignet. Enfin, pour parfaire son esthétique vintage, Alpina a doté la Startimer Pilot Heritage Manufacture d’un cadran dont le design iconique se réfère aux montres de pilotes créées par la Maison dans les années 50 également…

MB&F x BVLGARI Legacy Machine FlyingT Allegra

La collaboration entre Bulgari et MB&F est avant tout le fruit d’une rencontre – motivée par un respect professionnel réciproque et transformée en véritable amitié – entre le Product Creation Executive Director de Bulgari, Fabrizio Buonamassa Stigliani, et le fondateur et directeur artistique de MB&F, Maximilian Büsser. Au final, la FlyingT Allegra est une co-création féminine inattendue qui réunit divers talents mais surtout deux états d’esprit. Son histoire, c’est aussi celle d’une connexion improbable, entre deux opposés qui finissent par former un tout singulier, homogène et sophistiqué. C’est encore celle d’un croisement entre deux approches créatives inhabituelles et anticonformistes. Quand MB&F et Bulgari décident d’unir leurs forces, le résultat est obligatoirement extraordinaire, au sens propre du terme. Bien que très différentes, Bulgari et MB&F affichent, chacune dans leur domaine, un caractère prononcé. La Maison basée à Rome est connue pour ses montres joaillières qui reflètent sa passion pour les pierres de couleur taillées en cabochons et expriment la chaleur et l’exubérance de la Méditerranée – un style diamétralement opposé au classicisme prédominant actuellement. À sa naissance en 2005, MB&F a fait le choix de concevoir des montres radicales, d’explorer des territoires conceptuels inédits dans un environnement horloger caractérisé par un conformisme tenace. Les deux marques étaient destinées à converger sur une base commune : l’audace, en joaillerie ou en mécanique. MB&F travaille les volumes et la complexité alors que Bulgari crée des modèles bidimensionnels extrêmement graphiques. Le choix de revisiter la Legacy Machine FlyingT de MB&F s’est imposé de manière naturelle et logique et la FlyingT Allegra intègre les deux sensibilités.

Radicale en matière d’architecture et de construction, délicieusement précieuse grâce à son décor opulent, cette création a été conçue comme un hommage à la féminité. Dans le nom FlyingT, le T représente l’initiale du prénom de l’épouse de Max Büsser, Tiffany, ainsi que le Tourbillon volant. Raffinement ultime pour souligner cette approche sophistiquée, le mouvement est conçu de telle manière que seule la propriétaire peut lire l’heure. Ce dernier peut paraître simple mais il ne l’est pas du tout. Il est construit à la verticale, autour d’un axe central qui détermine l’architecture globale du mécanisme que l’on aperçoit dans son intégralité. À cet égard, la montre va délibérément à l'encontre de la tradition : tout ce qui est habituellement caché est mis en valeur via la construction tridimensionnelle. Au sommet de l’axe, on trouve le tourbillon volant, sa cage sertie d’un diamant et son balancier, l’organe oscillant contre lequel le cadran des heures et des minutes s’élève selon un angle à 50 degrés, dûment étudié afin que les propriétaires d’une FlyingT Allegra soient les seules à pouvoir lire l’heure. Au fond du boîtier, on découvre une masse oscillante en forme de soleil : ses rayons d’or sablé tournent au-dessus d’un disque en ruthénium placé derrière un contrepoids en platine.  Entre l'organe régulateur et le rotor, le barillet assure une très grande réserve de marche de 100 heures, obtenue grâce à la réduction du nombre d’engrenages. Le mouvement tridimensionnel est surmonté par un dôme en verre saphir à travers lequel on peut admirer le fonctionnement de ses organes. Cette construction inhabituelle, développée sur le thème de la féminité, n’aurait pas pu être mieux adaptée à Bulgari. Les volumes de la montre – avec un boîtier, entièrement redessiné par Bulgari, qui a adopté une silhouette futuriste opulente – sont assortis à ceux des pierres de couleur. Ces gemmes contrebalancent la froideur inhérente à la micromécanique de précision complexe, en apportant la touche de chaleur et d’exubérance signature du joaillier romain.

Pour les 20 montres qui composent les deux éditions limitées, en or rose ou en or blanc, les joailliers ont soigneusement sélectionné les tourmalines, tsavorites, diamants, rubellites, améthystes, tanzanites et topazes afin de former des compositions exceptionnelles tout autour du mouvement. Le cadran entièrement pavé de diamants en serti neige constitue une toile de fond éblouissante. Contrairement aux codes traditionnels de la haute joaillerie, Bulgari a toujours prôné l'utilisation des pierres de couleur, de préférence aux seuls diamants. Les pierres de couleur permettent à la Maison romaine de créer de véritables compositions, avec des gradations qui produisent une harmonie et une puissance chromatique adaptées aux différents modèles. La taille est très importante et Bulgari privilégie le cabochon qui donne aux pierres une clarté exceptionnelle tout en soulignant l’opulence des créations. Le cabochon s’accorde parfaitement au boîtier rond et volumineux de la FlyingT Allegra. Ce partenariat d’exception va bien au-delà de l’univers des montres joaillières féminines compliquées. Il met en valeur deux visions du monde, deux interprétations créatives qui diffèrent radicalement du point de vue de la forme mais se rejoignent en substance, au sein d’une co-création fusionnelle et harmonieuse, témoignant avec éclat de la puissance de chacune des parties.

S'éloignant des constructions radiales et sur un même plan caractérisant la plupart des mouvements de montres modernes, le moteur de la LM FlyingT adopte une configuration verticale co-axiale. Le tourbillon volant cinématique, qui s’élève nettement au-dessus du cadran, offre une vue exceptionnelle sur la rotation de l’échappement. Le contraste avec les autres tourbillons volants, généralement limités à la hauteur des cadrans environnants, est saisissant. Comme leur nom l’indique, les tourbillons volants sont fixés uniquement à la base et dépourvus du pont supérieur qui stabilise le mouvement latéral. Il faut alors accroître la rigidité de l’ensemble et la plupart des tourbillons volants sont prudemment placés à l’intérieur des mouvements. La Legacy Machine FlyingT se libère de cette contrainte sécuritaire et expose, de manière assurée, son tourbillon volant dans toute sa splendeur. Afin d’afficher l’heure avec un maximum de précision sur le cadran incliné à 50°, les ingénieurs ont eu recours à des engrenages coniques qui transmettent le couple de manière optimale, d’un plan à l’autre. Le moteur à 280 composants de la Legacy Machine FlyingT dispose d’une réserve de marche de quatre jours (100 heures), une des plus importantes chez MB&F.


Partagez cet article :

Restez informé !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez nos dernières infos directement dans votre boite de réception ! Nous n'utiliserons pas vos données personnelles à des fins commerciales et vous pourrez vous désabonner n'importe quand d'un simple clic.

Newsletter