> 

TOUCHE PAS AU GRISBI !
Ils ont osé ! C’est même à ça qu’on les reconnaît…

Leurs employés sont au chômage partiel et, pour certains, menacés par de massifs plans sociaux, mais le comité de direction du groupe Richemont s’offre 35 % d’augmentation de sa rémunération. Comment dit-on « indécence » en afrikaans ?


Alors que les managers des différentes marques du groupe Richemont avaient accepté, non sans pleurs et grincements de dents, de baisser leur rémunération de 20 %, voire même de renoncer rétroactivement à leur bonus [ce qui a réduit globalement leurs revenus d’environ 30 %], on découvre dans …
Les achats d'articles sont temporairement désactivés.
Partagez cet article :

Restez informé !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez nos dernières infos directement dans votre boite de réception ! Nous n'utiliserons pas vos données personnelles à des fins commerciales et vous pourrez vous désabonner n'importe quand d'un simple clic.

Newsletter