> 

REPÉRAGES #87-2022 (accès libre)
Sept montres qui revisitent les codes classiques de la montre traditionnelle

2021, année de bonnes (et de moins bonnes) surprises dans les nouveautés lancées par les marques – lesquelles résistent tant bien que mal aux défis de la crise sanitaire. Voici une présentation des montres du second semestre 2021, racontées du point de vue des marques et commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » horlogères. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de savoir ce qui circule sur les marchés. « Quand on aime, on ne compte pas » : ce sera donc une montre par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : Christophe Claret, Citizen, March LA.B, MeisterSinger, Michel Herbelin, Montres KF et Nomos Glashütte…


MONTRES KF Lady EI8HT (bespoke)

Dernière-née des ateliers de la Chaux-de-Fonds, la Lady EI8HT –  calibre Novamag 02   –  permet à Montres KF d’asseoir de manière pérenne son expertise chronométrique tout en incarnant le concept « Bespoke only ». Depuis la création de la Maison, chaque garde-temps est conçu selon les désirs de son acquéreur suivant le concept « Bespoke only ». L’esthétique de cette nouvelle complication est ainsi totalement personnalisable: Qu’il s’agisse de la typologie du cadran, de la décoration du mouvement, du balancier Spirograph ou de la couronne, jusqu’au choix du bracelet à boucle déployante Sync. Écrin de ce nouveau mécanisme de tourbillon, une boîte singulière de forme octogonale facettée reflète les contrastes de lumière. Un design polyvalent qui répond aussi bien aux aspirations sportives que classiques. En plus du choix de son alliage, la boîte de forme octogonale offre, de par ses multiples facettes, des possibilités infinies en termes de sertissage ou de polissage. Touche ultime et ludique, il est également possible de choisir le sertissage du cadran, des aiguilles, des plots de balancier et, finalement, de la platine visible au dos de la montre. Côté face, la boîte de 42 mm de diamètre révèle un cadran manufacturé ou en pierre naturel choisi par le client. Côté pile, le mouvement se découvre au dos de la montre grâce au fond transparent de la glace saphir. Un mécanisme d’autant plus visible qu’il est construit sur piliers permettant de venir épouser davantage encore le verre du dos de la montre. Plus qu’une grande complication, la Lady EI8HT est le marqueur d’un temps singulier, qui nous ressemble.

MEISTERSINGER Neo Vintage

Depuis 2019, MeisterSinger réalise des séries limitées dédiées exclusivement à la France. Forte du succès remporté chaque année, la marque horlogère allemande récidive en dévoilant, aujourd’hui, la Neo Vintage. Proposées en 36 ou 40 mm de diamètre, parées d’un cadran décliné en trois coloris exclusifs, ces montres automatiques au design fifties sont éditées, chacune, à seulement 20 exemplaires. Un bel hommage pour célébrer le vingtième anniversaire de MeisterSinger, devenue au fil du temps synonyme de garde-temps à mono-aiguille. Baptisée Neo Vintage, cette collection capsule, disponible seulement en France, se singularise par son fond de cadran. Bleu foncé, noir ébène ou vert profond, il a été subtilement travaillé des bords jusqu’au centre, se prêtant à un exercice de style par ses multiples nuances. Miroitant sous l’effet de la lumière, il met en exergue les index horaires colorés « Old Radium », à l’identique de l’extrémité de l’aiguille unique. Affichant une typographie fonctionnelle avec des chiffres peints dans une police de caractère sobre et dénué de date, le cadran magnifie l’esthétisme typique des années 50 en renonçant aux embellissements superflus. La lunette extra fine et le verre hésalite bombé viennent accentuer le style vintage de cette édition limitée présentée sur un boîtier en acier de 36 ou 40 mm de diamètre. Habillée d’un bracelet nubuck interchangeable par soi-même, elle est vendue avec un bracelet supplémentaire en cuir de veau pour changer de style au gré des envies : une première chez MeisterSinger. Distinctive par son aiguille unique donnant l’heure à quelques minutes près sur un cadran découpé en 144 segments de 5 minutes, la Neo Vintage embarque un mouvement mécanique à remontage automatique suisse (Sellita SW 220), offrant une réserve de marche de 38 heures. Disponible à la vente dès le mois d’octobre 2021, cette édition spéciale France, limitée à 20 exemplaires seulement par modèle, séduit tant par son approche exclusive que par sa lecture différente du temps.

CITIZEN AT8234 World Time

La maison horlogère japonaise Citizen dévoile une nouvelle série de montres Radio Contrôlée Eco- Drive. Baptisés « AT8234 World Time », ces 3 modèles résolument contemporains célèbrent le retour au voyage ! En 1993, Citizen présentait la première montre Radio Contrôlée au monde, capable de recevoir chaque jour des signaux radio lui permettant une mise à l’heure automatique et précise partout dans le monde. Depuis, la maison horlogère japonaise reste l’un des premiers acteurs dans ce domaine. Conjointement avec sa technologie Eco-Drive brevetée, la montre fonctionne grâce à la lumière, et même sans lumière, l'énergie peut être stockée pendant 10 mois en mode économie d'énergies. Une technologie résolument écologique : plus besoin de changer de pile ! Grâce à un signal précis envoyé par antennes atomiques (situés au Japon, Chine, Etats-Unis et en Europe), les montres Radio Contrôlées de Citizen se règlent à l’heure exacte, avec une précision de moins d’une seconde tous les 100 000 ans. Lorsque vous vous rendez dans un autre fuseau horaire, il vous suffit de choisir la ville dans laquelle vous vous trouvez, et la montre ajustera automatiquement l'heure en recevant le signal horaire de la tour radio la plus proche. Cette fonction est disponible dans 26 fuseaux horaires dans le monde. En plus de ses fonctions Radio-Contrôlée et Eco-Drive, ce garde-temps est équipé d’une fonction Worldtimer – 26 villes –, de Calendrier Perpétuel – aucun besoin de corriger la date à la fin de chaque mois –, de chronomètre, et d’indication de la date à 6 h. La montre affiche également sa réserve d’énergie sur son indicateur à 12 h, par une pression sur le bouton poussoir à 4 h (50 = entre 180 et 130 jours de réserve de marche, 40 = env. 2 jours de réserve de marche). Pour activer le chronomètre, il suffit de presser sur le bouton poussoir à 2 h, ce qui alignera l’aiguille des secondes à 12 h. Une deuxième pression permet de mettre en marche le chronographe. L’affichage des minutes du chronomètre se fait sur l’indicateur à 12h, et celles des 20e de secondes à 6 h. Cette fonction permet de chronométrer jusqu’à 60 minutes par unités d’1/2e de secondes. La montre permet également de vérifier la réception du signal horaire en appuyant sur le bouton poussoir à 4h pendant deux secondes ou plus (affichage sur l’indicateur à 6h : RX = réception en cours ; OK ou NO). La montre présente un boîtier biseauté moderne intégré au bracelet, tout deux en Super Titanium, propriété de Citizen, cinq fois plus dur et 40 % plus léger que l'acier inoxydable ordinaire. Le contraste entre la lunette noire et le boîtier en titane argenté confère à la montre un caractère résolument masculin. Quant à ses indices luminescents appliqués et les aiguilles dauphines, ils assurent une grande lisibilité. Côté look, ce modèle est disponible en 3 couleurs de cadran – noir ou anthracite avec une aiguille des secondes rouges ; ou bleu avec un aiguille des seconde jaune. Son design, à la fois sportif et formel, s'adapte aussi bien à la scène professionnelle qu'aux occasions décontractées.

MICHEL HERBELIN nouveau bracelet tubulaire Antarès

En 2020, l’Atelier d’Horlogerie Française Michel Herbelin introduisait un nouveau bracelet interchangeable à maillons cylindriques, pour habiller son modèle iconique Antarès. Lancé en acier PVD or jaune, il arrive aujourd’hui en version acier. Dédicace à la féminité, il fait souffler un vent de modernité sur cette montre au charme versatile. Résolument contemporain, ce nouveau bracelet interchangeable se pique d’un effet de manche avec ses maillons en acier de forme tubulaire. Tombant avec souplesse sur le poignet, il se détache du boîtier en un clic. Pratique grâce à son système astucieux, il cède sa place à une nouvelle lanière en cuir finement travaillée. Pailletée argentée, celle-ci donne le ton d'une envie irrésistible de fête. Epousant les lignes sobres et structurées du boîtier en acier inoxydable (19,1 x 32,35 cm), ces nouveaux bracelets offrent à la montre Antarès un dynamisme aiguisé. Illuminant un cadran argenté guilloché « Clous de Paris », rehaussé par quatre index pyramidaux à 6 et 12h, ils inscrivent dans l’air du temps cette montre d’élégance classique. Embarquant un mouvement à quartz de facture suisse, gage de qualité et de précision, l’Antarès a été dessinée, conçue, assemblée, réglée et contrôlée dans les ateliers de Michel Herbelin situés en Franche-Comté. Made in France, elle témoigne d’un savoir-faire horloger traditionnel depuis près de 75 ans.

CHRISTOPHE CLARET Maestro Indian

Son nom est inspiré par l’excellence du Maître horloger. Son style racé fait l’apologie de la puissance mécanique. Au point de rencontre de l’esthétique et de la technique, Maestro révèle un point de vue inédit sur la créativité horlogère de Christophe Claret, « Pour la réalisation de cette montre, je me suis inspiré de l’architecture des pyramides du Louvre ». A travers son dôme en verre, la perspective sur l’architecture du mouvement et les fameux ponts Charles X est saisissante, presque vertigineuse. Dotée d’une réserve de marche de 7 jours, d’une grande date conique et d’une fonction Memo en 3D, Maestro s’impose ainsi comme la première montre à hautes complications de Christophe Claret proposée à un prix de 72 000 CHF. Anticonformiste, dynamique, essentielle... Elle insuffle une nouvelle jeunesse à la collection Traditionnelle. En avant Maestro ! Acte I - L’effet « waouh » : un boîtier aux lignes pures, douces et puissantes à la fois, une silhouette galbée ultra dynamique, un point de vue panoramique sur la mécanique... Maestro, c’est tout d’abord une signature de caractère, un art de vivre au quotidien, une pièce audacieuse pensée pour les prescripteurs de tendances, les insiders, ceux qui devancent les modes avec, souvent, la fougue et l’impertinence de la jeunesse. Au premier regard, Maestro donne le ton. Le boîtier de 42mm – le plus petit diamètre des collections de Christophe Claret - en titane grade 5, or 5N ou platine, impose son style avec sa forme curvex qui accentue la finesse de sa silhouette. Le choix d’un dôme en verre faisant office de lunette offre une perspective inédite sur le mouvement. Aérienne, graphique, renforcée par un rehaut aux finitions mates et brillantes, ou serti baguette, ainsi que des aiguilles bicolores et bi matières caractéristiques de Christophe Claret, son architecture est tout simplement saisissante. Effet « waouh » assuré...

Acte II – Le panorama mécanique : le spectacle entre dans le vif du sujet avec l’exploration du mouvement mécanique à remontage manuel. Dans la continuité des précédents modèles de la collection Tradition, Christophe Claret a soigné chaque détail et privilégié la cohérence de la technique et de l’esthétique. Le voyage visuel démarre avec les fameux ponts étagés et squelettés Charles X devenus au fil des collections une signature identitaire de la Maison. Mélange habile de classicisme et de modernité, le squelettage du pont soutenant l’échappement permet ainsi d’en apprécier toutes les subtilités. Incarnation mécanique du cœur de la montre, le balancier à vis noyées a été intégralement développé et fabriqué en interne. Dans un souci constant du détail, un rubis naturel ou un saphir naturel, selon la version, orne l’ensemble afin de dissimuler le système antichoc. Une maîtrise rare des métiers de la Haute Horlogerie qui permet à la Manufacture de sublimer la technique par une recherche esthétique toujours soignée. L’aventure visuelle dans les coulisses du mouvement se poursuit avec les deux barillets montés en série pour un rendement optimal et placés en majesté à 12 h. Une fois encore, les ponts ont été squelettés pour offrir une vision exemplaire de la lame de ressort du premier barillet et ainsi permettre au porteur de la montre d’évaluer l’état de la réserve de marche de 7 jours. Une belle illustration de la règle d’or à laquelle Christophe Claret ne déroge jamais : technique et esthétique s’allient pour mieux servir la complication utile. Acte III – L’art de savoir se rendre indispensable : anticonformiste par nature, Christophe Claret ne manque jamais une occasion d’exprimer son audace créative à travers des affichages originaux, à contre-courant des codes traditionnels. En témoigne la grande date que l’horloger a judicieusement placée à 5h. Constituée de deux cônes, le premier pour les dizaines sur la partie supérieure, le second pour les unités, cette grande date brevetée effectue un saut semi instantané entre minuit et minuit vingt. Pour parfaire l’ensemble, un rubis naturel - ou un saphir naturel – est serti en son sommet. Comme un écho à l’effet 3D de cette date en volume, une autre forme conique également surmontée d’un saphir ou d’un rubis, attire le regard à 3h30. Jamais avare de complications ludiques propices à nourrir l’imagination des amateurs d’horlogerie, Christophe Claret dévoile ainsi une toute nouvelle fonction. Inspiré par l’expression « faire un nœud à son mouchoir » pour se rappeler quelque chose d’important, le MEMO est un ingénieux pense-bête mécanique destiné aux étourdis comme aux hommes amateurs de gadgets techniques. Faire un compliment quotidien à une personne chère, méditer 10 minutes par jour, marcher une demi heure, manger cinq fruits et légumes, écrire un mot doux par jour à l’être aimé... Quel que soit l’objectif quotidien que le propriétaire de la Maestro s’est fixé, le Memo est là pour le rappeler à ses engagements. En position initiale, c’est-à-dire lorsque le propriétaire doit faire quelque chose, la pierre visible à 6h sur la face latérale du Memo est de la même couleur que la pierre située au sommet du Memo, soit 2 rubis ou 2 saphirs selon la version. Une fois son objectif atteint, par une simple pression sur le poussoir à 2h, le propriétaire fait tourner le Memo, qui présentera à 6h sur sa face latérale un diamant à la place du rubis ou du saphir. Le Memo reviendra en position initiale chaque nuit, en l’espace de vingt minutes, grâce à un système de saut semi instantané. Acte IV – Le choix final : dans le sillage des précédentes collections de Christophe Claret, la recherche de la perfection s’exprime dans les détails. Terminée manuellement dans la plus pure tradition de la Haute Horlogerie, la Maestro révèle un degré de finitions maîtrisé par peu de manufactures horlogères, comme par exemple les ponts étagés Charles X qui totalisent 26 coins rentrants. Au dos de la montre, une ouverture saphir permet d’admirer les décorations soignées du mouvement. La Maestro Indian est disponible en titane grade 5 mouvement chromé rose 4N, proposée en éditions limitées à 17 pièces.

MARCH LA.B AM2 x Heroes (édition ultra-limitée)

Régaler les hommes à l‘action distinguée est l’une des raisons d’être de March LA.B. Les angles sans concessions de cette édition limitée « AM2 Heroes » ne laissent aucune place à la fluidité́ ambiante ! Drapée d’un noir mat, cette « AM2 Heroes » est engagée, agressive et radicalement connotée 70’s. Une montre limitée à 50 unités composée de multiples références en hommage au « corbeau ». Un cadran texturé façon goudron avec deux index blancs traversant, des aiguilles diapason noires et blanches lumineuses dans la nuit, un oiseau Heroes qui apparait sur le dateur tous les premiers de chaque mois et que l’on retrouve également incrusté dans la couronne... Les détails signatures sont présents mais toujours élégants. Au dos, le vert emblématique de March LA.B a laissé place à un fond squelette gris fumé marqué du O symbole de Heroes et cerclé d’une subtile bague en aluminium de couleur acier. Un bracelet noir bosselé en veau grainé vient parfaire ce garde-temps musclé disponible en édition ultra-limitée.

NOMOS GLASHÜTTE Metro (Black Friday)

Les détaillants célèbrent le Black Friday, et la manufacture Nomos Glashütte célèbre avec le modèle urbain Metro une montre pas tout à fait noire, mais qui inspire l’élégance : originale et très cool, elle est en avance sur son temps. Le vendredi qui suit Thanksgiving est connu sous le nom de « Black Friday » aux États-Unis, mais également dans de nombreux pays du monde, où il porte depuis longtemps ce même nom ou un nom similaire. Cette appellation vient probablement du fait que ce soir-là de l’année, les commerçants ont tant compté d’argent qu’ils en ont les mains noires. Le Black Friday est traditionnellement le jour où le chiffre d’affaires est le plus élevé de l’année. Cependant, pour Nomos Glashütte, il ne s’agit pas de compter l’argent, mais de compter les heures et les minutes, et d’avoir un poignet de gris vêtu et élégant arborant une montre de couleur foncée. Monika Liebscher, cheffe comptable de Nomos Glashütte, explique : « La Metro 38 date grise urbaine est aussi pour moi la montre à remontage manuel qui correspond à cette période de l’année. » Le cadran de couleur anthracite, citadin, même majestueux, sous le verre saphir bombé, donne à la montre Metro un visage masculin et épuré. Les index vert menthe et blancs contrastent joliment avec l’aiguille rouge des secondes. Le fin calibre, que l’on peut observer à travers le fond en verre saphir, est extrêmement plat et dispose, une fois remonté, d’une réserve de marche de 42 heures. Son nom : DUW 4101. Comme dans tous les modèles Metro, il est équipé du NOMOS-Swing-System, le célèbre assortiment maison de Nomos Glashütte. La montre Nomos a été conçue par Mark Braun, qui a déjà dessiné les consœurs de la Metro. German Design Award, Good Design Award, Green Product Award, iF Product Design Award et Red Dot ne sont que quelques-unes des récompenses que cette famille de montres a déjà reçues. Célébrons le Black Friday jusqu’à la fin de l’année ! La Metro 38 date grise urbaine et trois autres montres (Tetra silvercut, Club automatique date et Orion silvercut) sont disponibles à partir du 26 novembre accompagnées d’un cadeau : les clients Nomos recevront gratuitement une boucle déployante ou un bracelet métallique pour tout achat en ligne de l’une de ces montres. Vous souhaitez en savoir plus sur ces modèles ou sur la tradition horlogère de Glashütte longue de 175 ans qui a survécu à l’épreuve du temps ? Nous avons des photos, des informations, des interviews de partenaires... et tout le temps du monde à vous consacrer.


Partagez cet article :

Restez informé !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez nos dernières infos directement dans votre boite de réception ! Nous n'utiliserons pas vos données personnelles à des fins commerciales et vous pourrez vous désabonner n'importe quand d'un simple clic.

Newsletter