> 

REPÉRAGES #94-2022 (accès libre)
Sept montres qui savent comment affirmer leur forte personnalité

2021, année de bonnes (et de moins bonnes) surprises dans les nouveautés lancées par les marques – lesquelles résistent tant bien que mal aux défis de la crise sanitaire. Voici une présentation des montres du second semestre 2021, racontées du point de vue des marques et commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » horlogères. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de savoir ce qui circule sur les marchés. « Quand on aime, on ne compte pas » : ce sera donc une montre par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : Armin Strom, Awake, Bell & Ross, Breguet, Christophe Claret, F.P. Journe et Girard-Perregaux…


GIRARD-PERREGAUX Laureato Absolute Gold Fever 

C’est en 1975 que Girard-Perregaux lance la toute première version de la Laureato. Dès ses débuts, celle-ci se distingue par de nouveaux codes de design, particulièrement originaux. Grâce à un jeu magistral de géométries – notamment l’association d’une lunette octogonale avec des formes circulaires et des lignes droites, le modèle arbore une apparence résolument sportive en dépit d’une indéniable élégance. Une légende est née. En 2019, Girard-Perregaux dévoile trois nouveautés contemporaines, dotées d’un look très familier, qui sont depuis devenues la sous-famille Laureato Absolute. Chaque version représente une évolution de la Laureato d’origine, malgré une construction ostensiblement robuste et une nuance noire intense. Ces modèles sont taillés pour une vie pleine d’aventures comme le souligne leur remarquable étanchéité jusqu’à 300 mètres. La Manufacture étoffe à nouveau l’offre de la Laureato Absolute en lançant à présent la Laureato Absolute Gold Fever. Une fois de plus, Girard-Perregaux combine deux éléments qui s’opposent en apparence : la praticité au quotidien et des composants en or rose délicieusement décadents. En règle générale, une montre est soit sportive, soit élégante – mais rarement les deux à la fois. Avec sa légendaire allure distinctive, la Laureato de 1975 fait fi de ce principe. Girard-Perregaux démontre depuis toujours une remarquable capacité à combiner deux caractéristiques antinomiques. La Laureato Absolute Gold Fever allie une esthétique audacieuse à un caractère pragmatique à travers une complication chronographe très utile et des détails luxueux en or rose. Avec son diamètre de 44 mm, le boîtier en titane grade 5 offre une belle présence au poignet sans alourdir outre mesure celui-ci – une légèreté bienvenue. Revêtu de PVD noir, il présente des surfaces satinées circulaires et droites ainsi que des angles polis. Caractéristique rare pour un garde-temps qui n’est pas prédestiné à la plongée, le modèle affiche une impressionnante étanchéité jusqu’à 300 mètres. Tout comme les premiers garde-temps lancés en 2019, le fond est fermé par six vis et gravé du logo Laureato Absolute.

À l’instar de plusieurs autres modèles Laureato Absolute, le cadran de la Gold Fever présente une construction en sandwich. Si de nombreuses montres possèdent des index appliqués sur la membrane principale du cadran, celle-ci adopte une approche moins conventionnelle. La couche supérieure noire du cadran présente des index bâtons et des compteurs découpés qui laissent entrevoir une plaque inférieure en or rose 18 ct. Avec ce design, le cadran révèle un incomparable jeu de profondeurs – ce qui rehausse son intérêt visuel et assure dans le même temps une impressionnante lisibilité. L’or rose 18 ct a également été retenu pour les aiguilles des heures et des minutes, ainsi que le logo GP appliqué et les trois compteurs du cadran. Girard-Perregaux qui célèbre actuellement son 230e anniversaire possède une riche histoire. Mais cela ne l’a jamais empêchée d’explorer les technologies de pointe. Dans le cas présent, la Manufacture a choisi d’accompagner la Laureato Absolute Gold Fever d’un bracelet en caoutchouc high-tech révolutionnaire, en Rubber Alloy Girard-Perregaux rehaussé pour la première fois d’or rose. Réalisé en caoutchouc FKM, le bracelet est injecté d’or rose 18 ct et arbore une texture à effet tissu. Conforme à l’approche intransigeante de la Maison, le caoutchouc FKM offre une souplesse et une résistance supérieures à celles du caoutchouc conventionnel. L’enrichissement en métal noble confère au bracelet une allure et un toucher somptueux. À l’instar de la Laureato de 1975, le bracelet de ce modèle est parfaitement intégré au boîtier. Sa boucle déployante en titane est équipée d’un système de micro-ajustement qui permet à l’utilisateur de régler la taille du bracelet pour un ajustement ergonomique optimal. La Girard-Perregaux Laureato Absolute Gold Fever est une édition limitée de 188 pièces qui sera vendue en exclusivité sur les plateformes e-commerce de Revolution et The Rake à partir du 15 novembre 2021 et durant deux mois. Par la suite, le modèle sera disponible chez tous les détaillants Girard-Perregaux agréés et sur le site e-commerce de la marque.

AWAKE AW.01 Urban Jungle

Une édition limitée à 70 exemplaires, dédiée aux nouveaux explorateurs urbains. AW.01 Urban Jungle rend hommage aux villes d'aujourd'hui, toujours plus vertes et connectées à la nature. Directement inspirée des codes de l'exploration urbaine, la AW.01 Urban Jungle s'adapte parfaitement au flow urbain. Boîtier en filets de pêche recyclés : composite technique élaboré à partir de filets de pêche recyclés puis renforcés à la fibre de verre à haute pression. Ultra léger et hautement durable, nous lui avons donné une qualité, une texture et une résistance inégalée. Résultat d'un processus de nettoyage et de transformation de plastiques collectés dans les océans, notre bracelet Phoenix incarne parfaitement notre démarche d'économie circulaire. Mis au point au Japon, ce mouvement transforme la lumière qui nous entoure, qu’elle soit naturelle ou artificielle, en énergie assurant le fonctionnement de la montre. Technologie photovoltaïque : pas de changement de pile, pas d'entretien, pas de déchets : une alternative durable et économique au mouvement quartz traditionnel utilisé majoritairement dans l’industrie horlogère. Depuis juin 2021, l’intégralité de notre production est assemblée à Besançon et dans foyer de l’horlogerie Française. Nous avons sélectionné un partenaire qui depuis 3 générations assemble et entretien les montres avec la passion de l’artisan. Ensemble nous sommes parvenus à réaliser le tout premier assemblage au monde d’une montre en plastique recyclé équipée d’un mouvement photovoltaïque. Dévoilée par le président Emmanuel Macron comme l’illustration de ce que : « la France souhaite faire en matière d’innovation responsable ».

F.P. JOURNE Octa 20e anniversaire

La présentation du mouvement automatique Octa en 2001 a marqué un tournant et prouvé que la révolution horlogère du XXIe siècle était en marche puisqu’il a été le premier calibre automatique pour une montre bracelet avec 160 heures de réserve de marche. Il n’a justifié que trois évolutions durant ces vingt années. La dernière en date a concerné le système d’automatisation du remontage qui est passé d’un armement bidirectionnel à unidirectionnel, plus efficace pour garantir la mise en tension rapide du long ressort de barillet. Pour François-Paul Journe, depuis son lancement et ses modifications, le calibre Octa a fait la preuve de sa précision et de son endurance et comme il le dit : « L’Octa est un mouvement accompli qui ne nécessite plus aucune amélioration, en raison de sa performance presque irréelle ». Pour son 20e anniversaire, F.P.Journe présente l’Automatique en série limitée de 99 pièces. Elle met en lumière, pour les nostalgiques de la première heure, un boîtier en Platine de 40 mm, motorisé par le calibre 1300.3 en Laiton rhodié et un cadran en Or Jaune satiné, semblable à ceux produits en 2001, lorsque François-Paul Journe les terminait à la main. L‘indication de réserve de marche a été légèrement abaissée pour laisser plus d’espace à la date, agrandie et désormais affichée dans un guichet de 4.7 x 2.6 mm pour une meilleure lisibilité. Les chiffres du cadran horaire ont eux aussi été légèrement agrandis. Une seule modification esthétique côté mouvement qui se pare dorénavant de ponts ajourés laissant apparaitre le système d’engrenage des roues et ce sera le cas pour tous les calibres 1300.3 dès 2021. Dès 2022, l’Automatique rejoindra la collection courante avec un boîtier de 40 ou 42 mm en Platine ou en Or 6N 18 ct. et un cadran en Or et Argent guilloché. François-Paul Journe a d’abord donné vie à l’unique, puis à de petites quantités de garde-temps rares, et en 2001 à la collection de montres dont la perfection du calibre automatique Octa s’est imposée comme une évidence dans un monde où tout est en perpétuel mouvement. Il a ainsi parfaitement matérialisé cette obsession qu’ont toujours eue les mécaniciens de génie de parvenir à produire un mouvement perpétuel. Assurément, la collection Octa signe la perfection d’un style empreint de la vision des maîtres du XVIIIe siècle dont François-Paul Journe se veut l’héritier en ce qui concerne l’approche intellectuelle du métier et la pertinence de l’objet. Elle est également l’élément central d’une ligne horlogère forte de sens, pour une Manufacture attachée à des valeurs telles que l’authenticité, la rareté et la précision, dans le respect des traditions horlogères afin de s’inscrire durablement dans l’avenir.

BREGUET Reine de Naples 8938

La Maison lève le voile sur une nouvelle création rejoignant ses collections : la Reine de Naples 8938. Un délicat sertissage neige habille son cadran or, lui conférant luminosité et éclat. Elle est proposée en or blanc avec un bracelet bleu et en or rose avec un bracelet orange. Orner les garde-temps de pierres précieuses est une tradition chère à l’horlogerie depuis plus de cinq siècles. Cet art requiert une grande dextérité et une patience infaillible. Contrairement au sertissage traditionnel concentrique, la technique en « neige » met en scène des pierres de tailles différentes qui recouvrent le cadran, afin de minimiser la matière apparente sur laquelle elles reposent. Il en résulte une brillance inégalée. Breguet complète le cadran de la Reine de Naples 8938 par un tour d’heure excentré à 6 heures en nacre naturelle blanche, sur lequel dansent les traditionnels chiffres Breguet, de même que les indétrônables aiguilles Breguet « à pomme ». Le sertissage se poursuit sur le réhaut, la lunette et l’attache avec des diamants taille brillant, ainsi que sur la couronne avec un diamant taille briolette, une coupe rare et sophistiquée. Plus de 3 carats de diamants illuminent ce précieux garde-temps. L’esthétique allant toujours de pair avec la technique chez Breguet, elle a doté sa nouvelle Reine d’un mouvement mécanique à remontage automatique, avec échappement et spiral en silicium. Ce dernier prend vie grâce au mouvement d’une masse oscillante en platine finement guillochée.

BELL & ROSS BR 05 Diamond

Avec ce nouveau chapitre, ouvert en 2019, Bell & Ross fait son entrée dans le paysage urbain. S’agissant d’une nouvelle ligne, les possibilités sont infinies et le design de la BR 05 ouvre le champ des possibles. Pour cette nouvelle version, la Maison a travaillé et mis en avant le côté précieux de cette montre instrument. Ainsi, la BR 05 se transforme en un bijou : la BR 05 Diamond. Reflétant le meilleur du savoir-faire de la Haute Horlogerie, ce garde- temps incarne le design architectural de la dernière collection urbaine de la marque. Les lignes de son boîtier de 40 mm conservent le principe du « rond dans le carré », signature iconique de Bell & Ross. La lunette du boitier acier de la BR 05 Diamond est serti de 172 diamants, représentant un poids de 0,88 carats. Pour une lisibilité optimale, le cadran noir soleillé contraste parfaitement avec les chiffres en applique et les aiguilles squelettées des heures et des minutes, l’ensemble étant rempli de Super- LumiNova blanc. Les index sont eux remplacés par 11 diamants (0,08 ct), tandis que la petite date prend place à 3 heures. Un cadran mais trois possibilités. Pour une touche sport chic, préféré le bracelet en caoutchouc noir tramé tandis que le bracelet en acier satiné offrira à son porteur un look élégant. Enfin, une version encore plus précieuse de ce bracelet serti de 218 diamants – pour un poids total de 2,84 ct - viendra compléter la gamme. Pour sertir la lunette, qui offre une grande surface de pose, Bell & Ross a opté pour un sertissage circulaire. Au total, trois cercles concentriques de diamants entourent l’ouverture. En revanche, dans les maillons d’articulation, le sertissage est linéaire. Le cercle et la ligne droite donnant tous deux un aspect épuré et graphique au sertissage. Ce garde-temps est doté d’un mécanisme BR-CAL.321., remonté par une masse oscillante à 360°. Le fond en verre saphir révèle alors le cœur battant de ce mouvement. La BR 05 Diamond allie technicité, élégance et sophistication dans un design intégré. Elle séduira non seulement les amateurs d’art, les esthètes, les collectionneurs, mais aussi les hommes et les femmes en quête de singularité.

ARMIN STROM Tribute 1 California

La marque indépendante suisse Armin Strom ne souhaitant pas communiquer en français au sujet de cette montre Tribute 1, alors que la communauté francophone représente près de 150 millions de locuteurs à moins de trois heures d’avion de la Suisse, nous respectons cette volonté en ne présentant pas en français cette montre à nos lecteurs francophones…

CHRISTOPHE CLARET Napoléon au Grand Saint-Bernard

Napoléon, Répétition-minutes Westminster, timbres Cathédrale, Tourbillon volant avec automate jaquemart. La « Napoléon » est une répétition minute Westminster tourbillon volant, munie d’un mécanisme automate jaquemart mettant en scène Napoléon et ses soldats. Le mécanisme de répétition-minutes Westminster permet de jouer un air musical lors de la sonnerie des quarts. Cet air musical est accompagné par l’animation des automates de la scène. La « Napoléon » est déclinée en deux séries limitées de 8 pièces, une série en Or Rose et une série en Titane. Toutes uniques, elles se différencient chacune par leur décor.


Partagez cet article :

Restez informé !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez nos dernières infos directement dans votre boite de réception ! Nous n'utiliserons pas vos données personnelles à des fins commerciales et vous pourrez vous désabonner n'importe quand d'un simple clic.

Newsletter