• REPÉRAGES #156-2022 (accès libre)
    Sept montres qui multiplient les tentations en jouant de toutes les couleurs

    156e épisode de la présentation des nouveautés de cette année 2022, millésime qui s’annonce comme celui de tous les dangers : après le calme et l’embellie, la tempête ? Ces montres sont racontées ici du strict point de vue des marques et commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » (manufactures) d’horlogerie. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de faire le point sur ce qu’on va découvrir dans les vitrines. « Quand on aime, on ne compte pas » ! Ce sera donc un dossier marquant par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : Ball, Breitling, H992, Harry Winston, Hublot, March LA.B et SYE…

  • BUSINESS MONTRES x ATLANTICO
    Quand le panda fait sa loi et quand la bête plonge profond : c’est l’actualité décembriste des montres

    Mais aussi, en mode ultra-tricolore, les bronzés de la vague verte, les aiguilles d’un sonomètre de poignet, le poignet de force ultra-tendance, un certificat couronné, une montre présidentielle et le film le plus horloger de l’année… Images ci-dessous : trois compteurs pour un panda qui ne craint pas l’inversion (Baltic)…

  • LES GROS MOTS DE L’HORLOGERIE #01
    Ne parlez surtout pas d’« occasion » aux intégristes de la montre…

    Parlez plutôt de « seconde main » : dans la communauté de l’horlogerie, certains mots sont tabous ! D’autres sont lancés comme d’énormes grossièretés. Quelques-uns sonnent comme une insulte. Quand on est poli et bien élevé, c’est-à-dire docile comme un mouton de Panurge et gentiment résigné, on ne les emploie pas ! Manque de chance pour « les arracheurs de dents, les cafards, les charlatans, les prophètes » (chanson de Georges Brassens), nous adorons mettre les pieds dans le plat. Voici quelques bonnes pages de notre dictionnaire des gros mots de l’horlogerie….

  • LE BLOC-NOTES DU SNIPER (jeudi)
    Des certificats couronnés pour tenter d'y voir clair sur le marché chahuté de la seconde main horlogère

    On va vous parler, entre autres, d’aller au cinéma, de bouleaux enneigés, de certificats, de noyade et de virtuosité esthétique – on en oublie, mais vous retrouverez tout ce petit monde dans les notes ci-dessous. En parlant de bloc-notes, l’excellent Sylvain Tesson nous explique avec bonheur : « Les blocs-notes sont des coups de sonde, des carottages donnés dans le chatoyant foutoir du monde ».

  • REPÉRAGES #155-2022 (accès libre)
    Sept montres qui s’amusent à nous surprendre par leurs formes, leurs couleurs ou leur imagination festive

    155e épisode de la présentation des nouveautés de cette année 2022, millésime qui s’annonce comme celui de tous les dangers : après le calme et l’embellie, la tempête ? Ces montres sont racontées ici du strict point de vue des marques et commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » (manufactures) d’horlogerie. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de faire le point sur ce qu’on va découvrir dans les vitrines. « Quand on aime, on ne compte pas » ! Ce sera donc un dossier marquant par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : Ball Watch, Bvlgari, Chronoswiss, Cuervo y Sobrinos x Watchonista, Memorigin, Mido et Swatch…

  • WATCH COMEDY CLUB #296
    « Ce qui fait la noblesse d’une chose, c’est son éternité »

    Une dizaine d’images détournées et de photos piratées : cette page de pictofictions est commise dans une logique situationniste, sans se prendre au sérieux, juste pour illustrer, commenter ou critiquer quelques scènes pittoresques de la vie ordinaire de la montre. Il s’agit de mieux comprendre la saga quotidienne de tout le microcosme horloger. Merci au grand Léonard de Vinci (1452-1519) pour la citation de ses « Lettres » qui compose le titre de cette chronique. C’est incroyable, le relief que ça peut prendre quand on marie cette sentence à l’actualité horlogère, vous ne trouvez pas ? Allez, cherchez bien ! Il suffit pour ça d’un peu d’imagination, comme le chantait Charles Trenet dans son « Jardin imaginaire »…

  • GRAND ÉCRAN (accès libre)
    « Unrueh » : le film le plus horloger de l’année est d’une totale et très anarchiste poésie

    L’histoire de l’horlogerie est ce qu’elle est : gardons les yeux grands ouverts sur ceux qui nous ont précédé et qui nous ont permis de bâtir cette belle industrie internationale de la montre. Ces « anarchistes » seraient sans doute très étonnés de découvrir ce que nous sommes devenus…

  • REPÉRAGES #154-2022 (accès libre)
    Sept montres qui pratiquent beaucoup la nostalgie, mais aussi l’esthétique et la coquinerie

    154e épisode de la présentation des nouveautés de cette année 2022, millésime qui s’annonce comme celui de tous les dangers : après le calme et l’embellie, la tempête ? Ces montres sont racontées ici du strict point de vue des marques et commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » (manufactures) d’horlogerie. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de faire le point sur ce qu’on va découvrir dans les vitrines. « Quand on aime, on ne compte pas » ! Ce sera donc un dossier marquant par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : Baltic, Jaeger-LeCoultre, Longines, Perrelet, Singer Reimagined, TAG Heuer et Ventus…

  • BAROMONTRES 2022 #11 (novembre)
    Les faits, les hommes et les marques qui ont influencé la météo horlogère de ce mois de novembre 2022

    Quinze coups de projecteur sur les grandes tendances climatologiques de l’horlogerie pour le mois de novembre 2022 – une fin d'année qui ne présage rien de bon pour la fin de l'automne et l’hiver qui suivront. Notre Baromontres exclusif évalue les hautes pressions et les dépressions de la barométrie pour tout ce qui concerne l’industrie horlogère. Un bulletin météo en toute liberté et sans la moindre révérence, avec le seul souci d’apporter un peu de lumière sur ce second semestre 2022 : pour le meilleur ou pour le pire ?

  • REPÉRAGES #153-2022 (accès libre)
    Sept montres qui ont assez de souffle, d’or et de pierres pour aller plus loin dans l’exploration du temps

    153e épisode de la présentation des nouveautés de cette année 2022, millésime qui s’annonce comme celui de tous les dangers : après le calme et l’embellie, la tempête ? Ces montres sont racontées ici du strict point de vue des marques et commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » (manufactures) d’horlogerie. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de faire le point sur ce qu’on va découvrir dans les vitrines. « Quand on aime, on ne compte pas » ! Ce sera donc un dossier marquant par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : MB&F, Mudita, Omega, Oris, Panerai, Titoni et Yema…

  • WATCH COMEDY CLUB #295
    « La vie est une opération de commandos. C’est une razzia sur l’amour, l’amitié, la tendresse, la bagarre, le pouvoir »

    Une dizaine d’images détournées et de photos piratées : cette page de pictofictions est commise dans une logique situationniste, sans se prendre au sérieux, juste pour illustrer, commenter ou critiquer quelques scènes pittoresques de la vie ordinaire de la montre. Il s’agit de mieux comprendre la saga quotidienne de tout le microcosme horloger. Merci au bel écrivain de polars Frédéric H. Fajardie pour la citation de sa « Nuit des chats bottés (1979) qui compose le titre de cette chronique. C’est incroyable, le relief que ça peut prendre quand on marie cette sentence à l’actualité horlogère, vous ne trouvez pas ? Allez, cherchez bien ! Il suffit pour ça d’un peu d’imagination, comme le chantait Charles Trenet dans son « Jardin imaginaire »…

  • LE BLOC-NOTES DU SNIPER (lundi)
    Le brassard chic d’une provocation de choc en short et en mode arc-en-ciel

    On va vous parler, entre autres, d’une nouvelle mathématique marketing, d’une arnaque sociofinancée, d’une œuf de méditation, d’une fraternité horlogère ou d’une montre qui prend une veste – on en oublie, mais vous retrouverez tout ce petit monde dans les notes ci-dessous. En parlant de bloc-notes, l’excellent Sylvain Tesson nous explique avec bonheur : « Les blocs-notes sont des coups de sonde, des carottages donnés dans le chatoyant foutoir du monde ».

  • REPÉRAGES #152-2022 (accès libre)
    Sept montres qui ont décidé de vous en donner un peu plus que leurs concurrentes

    152e épisode de la présentation des nouveautés de cette année 2022, millésime qui s’annonce comme celui de tous les dangers : après le calme et l’embellie, la tempête ? Ces montres sont racontées ici du strict point de vue des marques et commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » (manufactures) d’horlogerie. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de faire le point sur ce qu’on va découvrir dans les vitrines. « Quand on aime, on ne compte pas » ! Ce sera donc un dossier marquant par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : Akrone, Breguet, BVOR, Nivada Grenchen, Omega, Ralf Tech et Smartwatcher…

  • REPÉRAGES #151-2022 (accès libre)
    Sept montres qui vont vous préparer aux plaisirs des fêtes de fin d’année

    151e épisode de la présentation des nouveautés de cette année 2022, millésime qui s’annonce comme celui de tous les dangers : après le calme et l’embellie, la tempête ? Ces montres sont racontées ici du strict point de vue des marques et commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » (manufactures) d’horlogerie. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de faire le point sur ce qu’on va découvrir dans les vitrines. « Quand on aime, on ne compte pas » ! Ce sera donc un dossier marquant par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : Bell & Ross, Breguet, Herbelin, IWC, Omega, Swarovski et Titoni…

médias

Nos dernières vidéos

Nos articles

La Sélection

Restez informé !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez nos dernières infos directement dans votre boite de réception ! Nous n'utiliserons pas vos données personnelles à des fins commerciales et vous pourrez vous désabonner n'importe quand d'un simple clic.

Newsletter