• WATCH COMEDY CLUB #218
    « Je prédis que la multiplication des machines développera d’une manière presque inimaginable l’esprit de cupidité »

    En une dizaine d’images détournées et de photos piratées, une séquence de pictofiction réalisée dans une logique situationniste, sans se prendre au sérieux, juste pour illustrer, commenter ou critiquer quelques scènes pittoresques de la vie ordinaire de la montre. Il s’agit de mieux comprendre la saga quotidienne de tout le microcosme horloger. Merci au trop négligé Georges Bernanos (1888-1948) pour la citation de « La France contre les robots » qui compose le titre de notre chronique. C’est incroyable, le relief que ça prend quand on transpose ce raisonnement dans l’actualité horlogère ! Vous ne trouvez pas ? Il suffit pour ça d’un peu d’imagination, comme le chantait Charles Trenet dans son « Jardin imaginaire »…

  • LES NOUVELLES FILLES DE LA MONTRE #2
    La ronde enchantée des montres Parchie

    Pourquoi 95 % et sans doute davantage des créateurs de nouvelles marques horlogères sont-ils des garçons ? C’est d’autant plus anormal que les états-majors horlogers commencent à laisser des places enviables à bon nombre de filles. Y aurait-il une macho-malédiction sur les nouveaux concepts de montres ? Il y a en tout cas là un mystère qu’il convient d’éclaircir. On va donc s’intéresser aux exceptions qui confirment cette règle…

  • SÉANCE DE RATTRAPAGE semaines 19-2022 (accès libre)
    Le beau temps qu’on nous promettait pour ce printemps 2022 est en train de se détraquer

    Milieu du deuxième trimestre 2022 : de nouvelles perspectives s’ouvrent sur un millésime qui sera, après deux ans de pandémie, la première « vraie » année de la décennie 2020 – sauf que la guerre en Ukraine et la crise économique qui couve remettent en cause toutes les prévisions. Des mutations décisives sont à l’œuvre, sourdement ou plus lisiblement. Voici, comme tous les week-ends, tout ce qui a vraiment compté pour la communauté horlogère, au cours de ces premières semaines d’avril à propos des hommes, des montres et des marques. Des actualités publiées pour que chacun puisse mieux tirer son épingle du jeu sur le tapis vert de l’économie des montres.

  • WATCH COMEDY CLUB #217
    « Au moins une fois par jour, accordez-vous la liberté de penser et de rêver pour vous-même. »

    En une dizaine d’images détournées et de photos piratées, une séquence de pictofiction réalisée dans une logique situationniste, sans se prendre au sérieux, juste pour illustrer, commenter ou critiquer quelques scènes pittoresques de la vie ordinaire de la montre. Il s’agit de mieux comprendre la saga quotidienne de tout le microcosme horloger. Merci à l’immense Albert Einstein (1879-1955) pour la citation qui compose le titre de notre chronique. C’est incroyable, le relief que ça prend quand on transpose ce raisonnement dans l’actualité horlogère ! Vous ne trouvez pas ? Il suffit pour ça d’un peu d’imagination, comme le chantait Charles Trenet dans son « Jardin imaginaire »…

  • REPÉRAGES #50-2022 (accès libre)
    Sept montres qui meurent d’impatience d’habiller autrement de nouveaux poignets

    Cinquantième séquence de cette année 2022, millésime qui s’annonce comme celui de tous les dangers. Les nouvelles montres de ce premier semestre 2022 sont racontées ici du strict point de vue des marques : elles sont ainsi commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » horlogères. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de savoir ce qui circule sur les marchés. « Quand on aime, on ne compte pas » : ce sera donc une montre par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : Bulgari, Festina, Hermès, Hublot, Jaeger-LeCoultre, Restrepo et U-Boat…

  • BUSINESS MONTRES x ATLANTICO
    Quand Bubba swingue en rose et quand la poésie s’invite sur les bracelets : c’est l’actualité tricolore des montres

    Mais aussi, dans un goût très français, le trapèze tricolore qui prend la clé de Francorchamps, la super-illumination des grandes profondeurs, l’espace-temps qui revisite la montre, le retour du changement, l’heure de voter et une nouvelle génétique océanique… Ci-dessous : du « quartz » rose et blanc pour une montre asymétrique qui détonne – avec un T, pas un C (Richard Mille)…

  • LE SNIPER DU JEUDI
    Vous avez remarqué comme la météo horlogère est en train de passer du « variable » à l’« avis de tempête » ?

    Mais on va aussi vous parler de Lord Ned Stark, des nouvelles filles de l’horlogerie, du repompeur clownesque de la semaine, des vœux pieux émis par les académiciens du GPHG, des faux yankees de la souscription sociofinancée, de l’organisation du marché parallèle par les douaniers russes, de la modernité d’un certain Abraham Louis Breguet et de tout ce qui fait le sel de l’actualité des montres…

  • REPÉRAGES #49-2022 (accès libre)
    Sept montres qui s’en voudraient de ne pas se faire remarquer par leurs qualités, leur style ou leur prix

    Quarante-neuvième séquence de cette année 2022, millésime qui s’annonce comme celui de tous les dangers. Les nouvelles montres de ce premier semestre 2022 sont racontées ici du strict point de vue des marques : elles sont ainsi commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » horlogères. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de savoir ce qui circule sur les marchés. « Quand on aime, on ne compte pas » : ce sera donc une montre par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : Alpina, De Bethune, Giuliano Mazzuoli, Louis Moinet, Maty, Reservoir et Seiko…

  • WATCH COMEDY CLUB #216
    « Le courage est une chose qui s'organise, qui vit et qui meurt, qu'il faut entretenir comme les fusils »

    En une dizaine d’images détournées et de photos piratées, une séquence de pictofiction réalisée dans une logique situationniste, sans se prendre au sérieux, juste pour illustrer, commenter ou critiquer quelques scènes pittoresques de la vie ordinaire de la montre. Il s’agit de mieux comprendre la saga quotidienne de tout le microcosme horloger. Merci au flamboyant André Malraux (1901-1976) pour la citation qui compose le titre de notre chronique. C’est incroyable, le relief que ça prend quand on transpose ce raisonnement dans l’actualité horlogère ! Vous ne trouvez pas ? Il suffit pour ça d’un peu d’imagination, comme le chantait Charles Trenet dans son « Jardin imaginaire »…

  • LES NOUVELLES FILLES DE LA MONTRE #1
    La petite musique poétique des montres Buci

    Pourquoi 95 % et sans doute davantage des créateurs de nouvelles marques horlogères sont-ils des garçons ? Ceci alors que les états-majors horlogers commencent à laisser des places enviables à bon nombre de filles. Y aura-t-il une macho-malédiction sur les nouveaux concepts de montres ? Il y a en tout cas là un mystère qu’il convient d’éclaircir. On va donc s’intéresser aux exceptions qui confirment cette règle…

  • REPÉRAGES #48-2022 (accès libre)
    Sept montres qui sont prêtes à tout pour participer à la grande fête de ce printemps horloger

    Quarante-huitième séquence de cette année 2022, millésime qui s’annonce comme celui de tous les dangers. Les nouvelles montres de ce premier semestre 2022 sont racontées ici du strict point de vue des marques : elles sont ainsi commentées avec la jamais trop fleurie « langue de boîte » – cette langue de bois des « boîtes » horlogères. Dans tous les styles et à tous les prix, venues de Suisse ou venues d’ailleurs, à prendre ou à laisser, au masculin comme au féminin, il est toujours intéressant de savoir ce qui circule sur les marchés. « Quand on aime, on ne compte pas » : ce sera donc une montre par jour de la semaine – soit sept montres de sept marques : Arnold & Son, Artya, Ebel, Franck Muller, Frederique Constant, Hublot et Yema…

  • WATCH COMEDY CLUB #215
    « Il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va »

    En une dizaine d’images détournées et de photos piratées, une séquence de pictofiction réalisée dans une logique situationniste, sans se prendre au sérieux, juste pour illustrer, commenter ou critiquer quelques scènes pittoresques de la vie ordinaire de la montre. Il s’agit de mieux comprendre la saga quotidienne de tout le microcosme horloger. Merci au grand philosophe de l’Antiquité Sénèque (1-65) pour sa citation des « Lettres à Lucilius) qui compose le titre de notre chronique. C’est incroyable, le relief que ça prend quand on transpose ce raisonnement dans l’actualité horlogère ! Vous ne trouvez pas ? Il suffit pour ça d’un peu d’imagination, comme le chantait Charles Trenet dans son « Jardin imaginaire »…

  • LE SNIPER DU LUNDI
    Où est-ce qu’on va bien pouvoir porter sa montre si les interdictions sécuritaires prennent le dessus ?

    Tout devient dangereux dès qu’on porte une belle montre, dans la rue, à la plage ou au volant d’une Formule 1 ! Tout finit par s’user, même le prestige socio-financier et l’aura statuto-culturelle des montres ! Pendant ce temps, les sanctions et le virus rongent notre belle prospérité économique post-covid…

  • MERCATO VIRTUEL 2022 #2
    Dix marques qui se porteraient tellement mieux si elles changeaient de propriétaire (seconde partie)

    La tectonique des plaques horlogères devrait évoluer rapidement dans les années 2020, avec un mouvement de déconsolidation et de restructuration du portefeuille de certains groupes. Ce serait un grand exercice de libération conditionnelle. Quelles marques auraient ainsi intérêt à changer d’actionnaire ?

  • SÉANCE DE RATTRAPAGE semaines 18-2022 (accès libre)
    Il commence à y avoir comme un frisson d’inquiétude dans les rangs horlogers

    Milieu du deuxième trimestre 2022 : de nouvelles perspectives s’ouvrent sur un millésime qui sera, après deux ans de pandémie, la première « vraie » année de la décennie 2020 – sauf que la guerre en Ukraine et la crise économique qui couve remettent en cause toutes les prévisions. Des mutations décisives sont à l’œuvre, sourdement ou plus lisiblement. Voici, comme tous les week-ends, tout ce qui a vraiment compté pour la communauté horlogère, au cours de ces premières semaines d’avril à propos des hommes, des montres et des marques. Des actualités publiées pour que chacun puisse mieux tirer son épingle du jeu sur le tapis vert de l’économie des montres.

médias

Nos dernières vidéos

Nos articles

La Sélection

Restez informé !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez nos dernières infos directement dans votre boite de réception ! Nous n'utiliserons pas vos données personnelles à des fins commerciales et vous pourrez vous désabonner n'importe quand d'un simple clic.

Newsletter